Monde

Moderna lance un assaut sur la variante sud-africaine

ENTREVUE – La société souhaite développer un vaccin qui protège à la fois contre la souche sauvage et la variante sud-africaine. Dan Staner, responsable de Moderna en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, fournit les détails de cette stratégie à Figaro.

Le Figaro. – Vous venez d’annoncer votre nouvelle stratégie de lutte contre les variantes de Sars-CoV-2. De quoi s’agit-il exactement?

Dan Staner, responsable de Moderna en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. – Tout commence par le constat que le virus continue de se propager et que de nombreuses mutations sont apparues, dont certaines sont plus transmissibles. Celles-ci peuvent ou peuvent être problématiques pour les vaccins de première génération, développés à partir du virus identifié à Wuhan, qui était le seul connu lorsque nous avons commencé à fabriquer notre vaccin. Désormais, notre stratégie s’oriente d’une part vers le développement de rappels du vaccin, destinés aux personnes ayant déjà reçu deux doses de notre vaccin cette année, et d’autre part vers la production de nouveaux vaccins. Nous voulons agir sur les deux plans.

En quoi consistent ces rappels et vaccins?

Pour les rappels, nous travaillerons sur trois options. Le premier sera simplement une injection contenant

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Il peut être annulé à tout moment

Déjà enregistré?
Accéder

READ  L'administration Trump poursuit les exécutions malgré sa défaite

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer