Économie

moins d’un TER sur deux ce lundi dans le Nord et Pas-de-Calais

Moins d’un TER sur deux devrait circuler ce lundi, annonce la SNCF, qui conseille vivement à ses utilisateurs de se rendre leur siteà partir de ce dimanche, à partir de 17h, pour vérifier les horaires des trains au départ et des voitures de remplacement préparés.

Soutenu par le syndicat Sud-Rail, le mouvement émane des contrôleurs comme c’était déjà le cas 8 mars, pour les mêmes raisons: ” Contrairement à l’année dernière, après avoir quitté le premier confinement, où les contrôleurs ont été invités à limiter les contacts avec les usagers, ils sont cette fois invités à effectuer de nouveaux contrôles et répressions à bord des trains, explique le secrétaire régional de Sud-Rail, Stéphane Grandé. Qu’est-ce qui les amène à prendre des risques pour la santé, même s’ils sont masqués et ont du gel, ainsi que pour les clients. “

Des retards sont attendus mardi matin

Toujours en lien avec leurs conditions de travail pendant l’épidémie, les contrôleurs, qui dorment dans la ville où arrive leur train, demandent également à leur direction d’être mieux accompagnée: ” Depuis un an, ils se débrouillent dans leur chambre avec leurs bols. Aucun appareil n’est fourni pour leur permettre un repas convenable comme cela aurait pu être le cas dans le BTP par exemple. ”

Des allégations qui s’ajoutent à d’autres, notamment sur le manque de personnel.

Le mouvement social pourrait être suivi par plus de 60% des effectifs, selon Sud-Rail.

Des retards peuvent également être attendus mardi matin, annonce la SNCF, l’heure de la reprise normale du service.

READ  pensions complémentaires gelées pendant un an

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer