Actualité à la Une

Montebourg tire la sonnette d’alarme pour “éviter une catastrophe sociale”

Par Le Figaro avec l’AFP

L’Etat doit agir pour que Nokia suspende son plan de licenciement afin de “prévenir une catastrophe sociale” en France, exhorte l’ancien ministre de l’Economie Arnaud Montebourg dans un article publié par Journal du dimanche. L’équipementier finlandais de télécommunications “veut supprimer 986 emplois, principalement en recherche et développement, sur les sites de Lannion (Côtes-d’Armor) et Nozay (Essonne), soit près d’un tiers des effectifs en France”, ont rappelé M. Montebourg et les cosignataires de cette plateforme, le sénateur PCF Gérard Lahellec et le député LR Marc Lefur, tous deux élus par les Côtes d’Armor.

Dénonçant «des emplois high-tech perdus, des centaines de jeunes à bas prix et des personnes âgées poussées au chômage», ils estiment que «aussi et surtout (que) le démantèlement d’un grand opérateur de télécommunications en France pose une question de souveraineté et de sécurité. national “, car” on ne peut pas vouloir installer la 5G dans une marche forcée et en même temps laisser disparaître les compétences pour la développer et la déployer “.” Nous interpellons le président de la République “, poursuivent-ils, jugeant qu’il faut” agir immédiatement pour obtenir de Nokia la suspension du plan de licenciement »et ainsi éviter« une catastrophe sociale, environnementale et industrielle ».

Ils demandent “à l’Etat d’organiser une table ronde avec les pouvoirs publics, les salariés de Nokia et toutes les parties intéressées pour travailler sur des alternatives” et de “contrôler le bon usage de l’aide publique en termes d’investissement et de développement”. optimisation fiscale “. L’Etat dispose de” leviers “, insistent les signataires, expliquant que” tous les brevets créés en France “par Nokia” sont rapatriés en Finlande et que “ainsi, le groupe évite de payer des impôts en France, alors que le L’Etat lui a versé 273 millions d’euros de crédit d’impôt pour la recherche. “

READ  lors de son audition, Samuel Paty a nié vouloir stigmatiser les musulmans

Ils demandent la signature de la pétition en ligne lancée par l’Union intersyndicale (CFDT, CGT, CFE-CGC, CFTC) de Nokia pour demander l’intervention du président de la République.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer