Science

Neige-glace: la Nièvre en jaune vigilant ce mercredi 30 décembre

Météo-France placé Nièvre dans la veillée neige-glace jaune le mercredi 30 décembre, de 6h00 à 12h00.

Quelques flocons de neige sont annoncés pour la matinée dans le Morvan, mais aussi dans les secteurs de Nevers, Saint-Pierre-le-Moûtier, Prémery et Saint-Bénin-d’Azy. La pluie et la neige sont au menu pour le reste du département. Les minimums sont fixés entre 0 et 2 ° C.

Le Morvan devrait encore voir quelques flocons dans l’après-midi.

La préfecture de la Nièvre demande la prudence. Vous pouvez vérifier les conditions de circulation sur les routes à le site internet dédié du conseil départemental.

Qu’est-ce que la supervision?

«La surveillance météorologique vise à informer la population et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux en France métropolitaine», explique Météo France Il vise à attirer l’attention de chacun sur les dangers potentiels d’une situation météorologique et à faire connaître les précautions de protection ».

Voici les recommandations basées sur la couleur.

¤ En jaune
Fais attention. Si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou exposées aux inondations, des phénomènes habituels sont attendus dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (mistral, tempête d’été, montée des eaux, etc.). Tenez-vous au courant des développements.

¤ En orange
Soyez très vigilant. Des phénomènes dangereux sont attendus. Suivez les développements et suivez les conseils de sécurité émis par les autorités.

¤ En rouge
Une vigilance absolue est requise. Des phénomènes dangereux d’une intensité exceptionnelle sont attendus. Tenez-vous régulièrement informé de l’évolution de la situation et respectez absolument les consignes de sécurité données par les pouvoirs publics.

READ  le tokamak japonais franchit une nouvelle étape

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer