Sport

Nice est démantelé par Leverkusen / C3 / Gr.C / Bayer Leverkusen-Nice (6-2) / SOFOOT.com

A Leverkusen, Nice s’est complètement effondrée dans la dernière demi-heure de jeu, en particulier l’équipe de Patrick Vieira a de nouveau montré ses mauvaises relances. Les Aiglons débutent avec un 6-2 du retour européen.

Bayer Leverkusen – Nice 6-2

Mais: Amiri (11est), Alario (16est), Diaby (61est), Bellarabi (79est et 83est) et Wirtz (87est) pour Leverkusen // Gouiri (31est) et Claude Maurice (90est) pour la salle de sport

Dimanche, l’OGC Nice a gagné sur Geoffroy-Guichard, mais son gardien a réalisé un joli ballon menant à la réduction de l’écart, avant de risquer un match nul dans les années 90est avec un malheureux décalage d’axe. Quatre jours plus tard, le Bayer Leverkusen a bien étudié son adversaire et en a pleinement profité, car le Gym n’est pas encore vacciné contre les mauvaises relances depuis sa surface de réparation. Chansons choisies ce jeudi soir: 6est minute, Walter Benítez sert directement … Leon Bailey en face de la zone; 61est, pressé par sa passe du gardien, Morgan Schneiderlin marque le ballon près de la surface, Moussa Diaby n’a plus qu’à marquer un penalty dans le match. Le reste est un déluge qui frappera les Niçois. Croire que celui qui est tombé sur le BayArena en début de match était de mauvais augure pour Aiglons: une défaite 6-2 jusqu’aux dents.

Pour débuter cette Ligue Europa, Patrick Vieira enregistre le retour de Kasper Dolberg et aligne le Danois en position d’avant-centre, devant Amine Gouiri. Devant, Peter Bosz manque de plusieurs éléments: la meilleure recrue estivale, Patrik Schick en attaque, Charles Aránguiz au milieu et Santiago Arias en défense. Le premier quart d’heure a été complètement dominé par Leverkusen, qui a ouvert le score avec une action splendide. Après le doublé avec Alario, Bailey envoie une passe laser verticale à Amiri, qui élimine Dante avec son contrôle avant de conclure par une frappe croisée. (1-0, 11est). Et le coup de marteau ne vient que quatre minutes plus tard. A l’origine, un joli coup bloqué; À la fin du retour du ballon allemand, Alario déchaîne un tir sous un angle très étroit, mais le ballon passe entre la tête de Benítez et la barre transversale. (2-0, 15est).

Deux cartouches de Bailey et Diaby plus tard, et on se dit que le Gym a peut-être été laissé giflé par les quarts de finale de la dernière édition de la Ligue Europa … Mais l’homme fort du début de saison niçois va repousser la date limite. En commençant par le milieu de terrain, Stanley Nsoki tombe à gauche et au centre à Amine Gouiri, qui tourne sur le poteau de l’adversaire (2-1, 31est). Le rapport de force s’est progressivement inversé, et Nice a même poussé à égaliser en fin de première période. Pour revenir plus fort en seconde? Au contraire, l’équipe de Patrick Vieira encaissera alors quatre buts.

READ  Roland-Garros: Clara Burel bat Kaja Juvan et s'invite au 3e tour - Roland-Garros (D)

Le tournant du match arrive à l’heure où Moussa Diaby se retrouve seul dans la surface pour alourdir Benítez (3-1, 31est). Ensuite, le nouvel entrant Karim Bellarabi envoie deux missiles (le second revient avec succès) (4-1, 79est et 5-1, 83est). Florian Wirtz va saler la note en récupérant un centre de Diaby au deuxième poteau (6-1, 87est). En fin de partie, le rétrécissement de l’écart par Claude Maurice est anecdotique (6-2, 90est). L’OGC Nice vient d’être corrigé 6-2, et revenons aux propos du directeur sportif Julien Fournier avant le match: «Je ne veux pas voir un camp d’été. ” Pour l’instant c’est le cas. Réaction attendue la semaine prochaine avec l’accueil de Hapoel Beer-Sheva.

Bayer Leverkusen (4-2-3-1): Hrádecký – Lars Bender (Dragović, 81 ansest), Sven Bender (Tah, 81 ansest), Tapsoba, Wendell – Baumgartlinger, Palacios (Wirtz, 74est) – Diaby, Amiri, Bailey – Alario (Bellarabi, 79 ansest). Entraîneur: Peter Bosz.

Nice (5-3-2): Benítez – Lotomba (Atal, 79est), Bambou, Dante, Nsoki (Rony Lopes, 63 ansest), Kamara – Boudaoui (Claude Maurice, 63 ansest), Schneiderlin, Lees-Melou (Dan Ndoye, 79 ansest) – Gouiri, Dolberg (Maolida, 71 ansest). Entraîneur: Patrick Vieira.

  • Résultats et classements de la Ligue Europa

    Par Florian Lefèvre

  • Delphine Perrault

    "Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page
    Fermer
    Fermer