divertissement

Niels Arestrup: l’acteur “déçu” et “choqué” par la gestion de la crise sanitaire

Invité sur le plateau à 20h30 le dimanche 24 janvier, Niels Arestrup a expliqué qu’il se perdait parfois dans la gestion de la crise sanitaire. L’acteur a filé une métaphore surprenante …

La crise sanitaire n’aura laissé personne indifférent. Comme la plupart des personnalités du monde de la culture, Niels Arestrup a été absent des décors et de la scène pendant de nombreux mois. Une période forcément compliquée pour l’acteur, désireux de trouver le public. Invité sur le plateau à 20h30 le dimanche 24 janvier, il a évoqué les similitudes entre son travail et celui des hommes politiques. “Evidemment, je vois toutes les manières qui peuvent rapprocher le jeu d’un personnage politique de celui d’un acteur. Parce que jouer est très souvent le même, a commencé contre Laurent Delahousse. Il existe deux catégories d’hommes politiques comme il y a deux catégories d’acteurs: ceux qui s’incarnent dans ce qu’ils disent et ceux qui sont éloignés “. Sur le plateau de France 2, Niels Arestrup a expliqué qu’il était un peu perdu dans la gestion de la crise sanitaire.

Interrogé sur la pandémie de Covid-19, l’acteur que les téléspectateurs ont vu dans Baron Noir a confié qu’il avait “ne peut pas se permettre d’être en colère contre le virus” voiture “est beaucoup plus intelligent que nous ne l’imaginions”, “redoutable”, “évolue et change”. Au contraire, Niels Arestrup est “peut-être un peu plus déçu et choqué par la façon dont on nous parle”. Sans donner de nom, l’acteur a expliqué qu’il avait été surpris par les politiciens et les scientifiques. “Je pense que les Français sont vraiment gentils, depuis longtemps maintenant. Depuis presque un an. Ils ont fait tout ce qu’on leur demandait, tous les efforts qu’ils pouvaient.”, a-t-il poursuivi avant de revenir sur les dernières recommandations sanitaires: “Et quand j’entends les informations qui sont venues, je crois, de l’Académie de médecine, suggérant aux gens qui sont dans un métro à 7 heures du matin de ne pas parler …”

READ  Accusé de manipulation, Justin Timberlake s'excuse auprès de Britney Spears, 20 ans après leur séparation

Niels Arestrup: “Nous vivons beaucoup dans ce rapport à l’ordre brutal”

«Je trouve que lorsque vous dites aux gens, vous devriez toujours leur parler avec respect, expliquer pourquoi vous le faites et ne pas leur donner des ordres aussi brutaux. Et nous vivons beaucoup dans cette relation avec l’ordre brutal, A regretté Niels Arestrup sur France 2. Agacé par ceux qui gèrent cette crise sanitaire, l’acteur a filé une métaphore pas du tout surprenante. «Nous nous demandons:« Ici, sommes-nous confinés? Retournons à la grange, allons manger du foin et allons dormir. Et puis, peut-être dans deux ou trois semaines, sortons dans la prairie. Mangeons de l’herbe », a conclu sur ce sujet. Ce n’est pas une vie. Vous devez être gentil avec les gens qui le traversent et l’accepter. Ce ne sont pas des procureurs. Ce sont pour la plupart des victimes ». Dans quelques jours, Emmanuel Macron pourrait également annoncer un troisième confinement aux Français. Une annonce que certains, comme Niels Arestrup, redoutent fortement.

Abonnez-vous à la Newsletter Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer