Sport

Nîmes, le contrat de Neymar, Mbappé, Messi …

Vu et lu sur le PSG en presse hexagonale ce mercredi 2 février 2021, le jour de la réception de Nîmes Olympique dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1. Ce sera sans Keylor Navas (adducteurs), Marquinhos, Ander Herrera, Juan Bernat (récupération), Abdou Diallo (Covid- 19), Marco Verratti (Covid et suspension) ni Neymar, suspendu.

“Battu dimanche à Lorient (3-2) – premier accroc de l’ère Pochettino – Le PSG doit relancer contre Nîmes, dernier de Ligue 1, noter laAFP. Mais ce sera sans plusieurs acteurs exécutifs: Neymar est suspendue, Navas et Marquinhos traiter leurs adducteurs e Verratti est isolé en raison du coronavirus.

Pour Le groupe, est réparer après «L’accident. Spécialement depuisquatre jours avant le choc contre l’OM, “Les enjeux de l’équipe alignée seront doubles: comment remplacer le Ney? Et on peut imaginer une animation différente du 4-4-2 qui a montré à plusieurs reprises son déséquilibre en Bretagne? La réponse à la première question pourrait être appelée Sarabia. Il pourrait être placé sur le côté droit. Pochettino peut-il être tenté par 4-3-3? Le manque de mobilité de Danilo semble paralysant dans un schéma à double pivot. Gueye possède toutes les fonctionnalités pour répondre aux besoins actuels. La défense, qui dimanche a montré des signes de grande excitation, ce soir devra élever le niveau. Globalement très décevant depuis son arrivée, éclisse fera un nouveau test en l’absence de Navas.

C’est ici prolongation du contrat de quatre ans de Neymar avec le PSG qui fait beaucoup parler. Seconde Le groupe, l’événement ne sera pas officialisé cette semaine comme l’a dit un jour le journaliste Marcelo Bechler. Mais c’est “sur le bon chemin”. Neymar signera un nouveau contrat de quatre ou cinq ans. «Le dossier avait deux aspects clés: la composante salariale et la composante sportive. Sur le premier, le joueur n’envisage pas de réviser ses revenus à la baisse (estimés à 30 millions d’euros nets par an), un défi dans le contexte de la crise qui explique en partie la lenteur des négociations. Selon les dernières informations, il a été entendu. Le PSG lui proposerait un nouveau contrat digne de l’actuel, un chiffre actuellement inaccessible à la quasi-totalité de ses rivaux européens ». EST Neymar “Il a reçu de ses dirigeants l’assurance que Paris sera ambitieux dans les années à venir”. […] Ses proches le répètent, Neymar “n’a jamais été aussi satisfait à Paris depuis son arrivée”.

«Hier, au sein du PSG, personne n’a voulu confirmer cette information aussi sensible que stratégique “, Explique Le parisien. «Mais dans l’entourage du joueur, les échos étaient beaucoup plus positifs et évoqués une signature dans les semaines à venir. […] Les dernières tendances qui ont conduit à cette prolongation de contrat touchent un deuxième aspect. Le message envoyé par le PSG est adressé à l’Europe (“Nous pouvons garder le meilleur”) mais aussi, en interne, directement à Mbappé. Pour s’assurer que Neymar a un atout indéniable dans sa manche pour convaincre l’attaquant français. Les deux joueurs sont amis, voire «frères», comme le dit le Brésilien. […] Les transferts des deux associés (80 millions d’euros par saison), étalés sur la durée du premier contrat, seront amortis en juin 2022. La marge disponible sera donc plus importante pour cibler de nouveaux renforts. De là pour pouvoir attirer Messi? Un trio Neymar-Mbappé-Messi est un fantasme. Même en anticipant les économies mentionnées ci-dessus, l’Argentin devrait accepter une baisse drastique de ses émoluments. Si le sextuple Ballon d’Or est confié au PSG, ce serait plutôt le signe qu’aucun accord n’a été trouvé avec Mbappé. Les négociations entre le camp KM et le PSG se déroulent lentement ».

READ  Les mots forts de Galtier sur le dossier Ruffier

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer