Top News

Nouvelle manche remportée pour Arnaud Lagardère, entraîneur pour encore quatre ans

Arnaud Lagardère, à Paris le 10 mai 2019. – AFP

Arnaud Lagardère une fois de plus, il sauve la tête. La partie de poker mensongère autour du groupe Lagardère s’est poursuivie un soir, entraînant le renouvellement anticipé du mandat de gérant de la société, moins d’une semaine après l’annonce d’une alliance entre Vivendi et le fonds Amber Capital pour tenter de l’affaiblir.

Vivendi et Amber Capital se cachent

Le nouveau mandat a une durée de quatre ans à compter du 17 août 2020. Ce n’est cependant pas complètement une victoire: jusqu’à présent, les renouvellements précédents ont été effectués sur une période de six ans.

Mais Arnaud Lagardère peut être satisfait car il faisait très chaud. L’alliance entre Vivendi et Amber Capital visait à exiger quatre sièges au conseil d’administration et la convocation d’une assemblée générale en début d’année scolaire. L’objectif était clairement d’évincer le leader avant sa reconfirmation, initialement prévue pour le premier trimestre 2021.

La société justifie la décision d’anticiper le renouvellement du mandat par la nécessité de «stabiliser la gouvernance du groupe dans une période sans précédent». Lagardère a vu ses résultats semestriels se détériorer fortement en raison de la crise provoquée par la pandémie coronavirus, en baisse au premier semestre, en raison notamment de l’effondrement de l’activité Travel Retail, qui concerne la distribution dans les lieux de transport.

Arnaud Lagardère encadré

Parallèlement au renouvellement du mandat de son dirigeant, le groupe met en place un «conseil d’administration» composé des cinq membres du conseil d’administration et des deux dirigeants de Lagardère Publishing et Lagardère Travel Retail. La direction a également présenté une «feuille de route stratégique» pour faire face à la crise.

Mais dans les coulisses, Arnaud Lagardère ne doit son salut qu’au soutien de Bernard Arnault face aux revendications de Vivendi et Amber Capital, qui détiennent respectivement 23,5% et 20% du capital de Lagardère. Le milliardaire à la tête du groupe de luxe LVMH a annoncé fin mai qu’il viendrait rembourser une partie des dettes d’Arnaud Lagardère contre 25% des parts dans la détention personnelle de l’héritier. Cette arrivée surprise a remis en question les espoirs de plusieurs actionnaires de voir les choses évoluer rapidement au sein de la gouvernance. Bernard Arnault il est désormais indispensable pour toute décision stratégique affectant les activités de Lagardère SCA, notamment les cessions d’actifs.

Si Arnaud Lagardère vient de marquer un point, d’autres manches se profilent. Amber Capital n’a cessé de réitérer sa volonté d’œuvrer à la transformation de Lagardère en société anonyme, actuellement sous forme de société en commandite. Ce statut atypique permet au chef et à l’héritier de l’entreprise de garder le contrôle avec seulement environ 7% du capital. En contrepartie, il est indéfiniment responsable des dettes de la société sur ses biens. Continue …

READ  Pour acheter des vaccins, les pays pauvres écrasés par les pays riches

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer