Sport

Olsbu Roeiseland, élue Championne de l’Année par L’Equipe, ne la connaît pas encore après les Jeux 2022

Emmanuel LANGELLIER: publié le dimanche 27 décembre 2020 à 9h50

Marte Olsbu Roeiseland a été élue sportive de l’année par le journal L’Equipe. La biathlète norvégienne en a profité pour évoquer les échéances à venir et a confié qu’elle ne savait toujours pas ce qu’elle allait faire après les Jeux de Pékin 2022.

Les primes de fin d’année traditionnelles diminuent les unes après les autres. Comme à la fin de chaque année, L’Equipe a décerné ses Champions of Champions et les chanceux cette fois sont Mars Olsbu Roeiseland pour les femmes et Lewis Hamilton pour les hommes. La biathlète norvégienne a remporté la coupe devant Naomi Osaka, Federica Brignone, Anna Van der Breggen et Sofia Kenin (6e Wendie Renard).

Olsbu Roeiseland: “C’est le meilleur prix que j’ai jamais remporté”

Marte Olsbu Roeiseland a été récompensée par le journal sportif qui a décerné ses 7 médailles récoltées aux Championnats du monde à Anterselva. 7 breloques dont de l’or sur le sprint, le départ de masse et les trois relais. Le Norvégien est ensuite entré dans l’histoire pour cet exploit sans précédent. Elle a été très émue de recevoir ce prix. «J’ai du mal à réaliser. Quand j’ai entendu la nouvelle, je ne pouvais pas y croire. C’est vraiment super pour moi. Je reste très humble face à un tel prix. C’est le plus gros prix que j’ai jamais gagné. Je suis vraiment très reconnaissant », a déclaré Olsbu Roeiseland, le premier biathlète décoré.

«Quand je regarde la liste des gagnants précédents, je vois à quel point c’est important. Je pensais que Fourcade l’avait. J’espère qu’il ne sera pas trop déçu de me voir gagner. C’est trop! Je suis heureux qu’un biathlète ait finalement remporté ce prix. C’est bien qu’un sport d’hiver, et plus particulièrement le biathlon, ait remporté cette reconnaissance », a déclaré la femme de 30 ans, qui vise le classement général de la Coupe du monde cette année. «C’est mon objectif principal. Mais c’est une pression très forte. Chaque course est importante, nous ne pouvons pas nous détendre. C’est quelque chose que je n’ai jamais vécu auparavant, je ne sais pas ce qui va se passer. “

READ  Carvajal sanctionné pour avoir pris un carton jaune exprès?

Olsbu Roeiseland: “Si je n’ai plus la foi, je m’arrêterai”

Pour aller plus loin, Mars Olsbu Roeiseland ne sait pas encore ce qu’il fera au-delà des Jeux de Pékin (du 4 au 20 février 2022). «Peut-être que je continuerai plus longtemps, mais la vérité est que je ne sais pas. Je ne suis pas biathlète depuis longtemps, j’ai rejoint l’équipe A en 2014. Je verrai après Pékin si je suis motivé. Le biathlon est un sport passionnant, mais il faut y être à 100% et si ce n’est pas le cas, vous ne ferez pas bien le travail. Si je manque de foi, j’arrêterai », admet-il.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer