Sport

OM: la vente du Vlodrome, l’acquisition du club, l’avenir d’Eyraud … La mairie de Marseille joue les cartes sur la table – Football

Dans un entretien à L’Equipe, l’adjoint au maire de Marseille Samia Ghali confirme la vente du Stade Vlodrome. Il en a profité pour s’adresser au propriétaire de l’OM Frank McCourt et au président Jacques-Henri Eyraud.

Stade Vlodrome de Marseille

Moi le stade, oui, je veux le vendre, car cela nous coûte trop cher. Mercredi, le maire de Marseille, Benot Payan, a rouvert un dossier qui a souvent influencé l’actualité de l’Olympique de Marseille ces dernières décennies: la vente du Stade Vlodrome.

Un stade jalousement gardé par la mairie jusqu’à présent

Par le passé, son prédécesseur Jean-Claude Gaudin avait toujours refusé une vente. Dans mon esprit, le Stade Vlodrome appartient à tous les Marseillais. Comme Borly Park, le vieux port, Notre-Dame-de-la-Garde. Et il ne nous est pas possible de vendre une propriété qui appartient aux Marseillais et aux Marseillais dit-il en 2014.

Aujourd’hui, la mairie veut se débarrasser d’un monument cher à la ville. Ce n’est pas seulement la vente du stade qui améliorera les finances de la ville, mais oui, cela nous coûte de l’argent. Le loyer que nous «faisons» OM est inférieur à ce qui devrait être facturé Le maire adjoint Samia Ghali L’Equipe explique vendredi.

Un argument pour une vente OM?

Le responsable de la stratégie municipale de structuration des projets et des grands équipements a donc reconnu que la vente du Vlodrome pouvait inciter un investisseur à reprendre le club phocen. Je pense que c’est le but, admet-il. S’il y a un acheteur demain et qu’il veut acheter le stade, nous allons nous asseoir autour de la table avec lui. Si c’est un argument pour vendre le club, tant mieux.

Mais je vous rappelle que nous ne venons pas à l’OM pour faire des affaires, mais parce que nous aimons le football, la ville, son club et ses fans. Sinon, ça ne fonctionnera pas ajoute Samia Ghali, glissant un tacle de Frank McCourt et la direction actuelle. Reconnaît également changer un peu difficile avec le président olympique Jacques-Henri Eyraud. Peut-il rester à sa place? A lui de voir s’il est à l’aise avec l’OM , répond-il, suggérant que ce n’est pas le cas.

READ  La LFP demande à l'Etat 100 millions d'euros!

UNE inconfort profond entre supporters et Eyraud

Je dis juste qu’il y a un malaise profond avec les fans, poursuit l’adjoint au maire. On ne peut pas les mépriser sur ce point et dire, par exemple, qu’il y a trop de Marseille dans le club. Rêve … Je n’ai jamais vu un entrepreneur local venir m’expliquer qu’il y a trop de Marseille dans sa boite. (…) Aujourd’hui, il faut rétablir le calme. Sans un, on ne peut pas durer. Et ce qui a le plus perdu dans cette histoire, c’est Jacques-Henri Eyraud.

Après avoir mentionné un rupture de confiance entre supporters et duo McCourt-Eyraud, Samia Ghali a été soulagée de l’intérêt présumé de l’Arabie saoudite à acquérir le club. Je ne sais pas, je ne sais pas de quoi tu parles. Je ne veux pas y aller répondit-elle, visiblement hésitante par rapport aux observations de nos collègues. Le serpent de mer d’une vente à l’OM, ​​un riche investisseur d’Arabie saoudite, a encore de beaux jours devant lui.

Et vous, voyez-vous une vente OM dans un proche avenir? N’hésitez pas à réagir et à discuter dans la région Ajouter un commentaire

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer