Sport

OM: on fait quoi avec Thauvin à Nantes? – Autour de l’OM

Si on vous demandait il y a quelques semaines qui choisir entre Saïf-Eddine Khaoui, Luis Henrique et Florian Thauvin, vous auriez sûrement pensé que c’était une blague, ou une blague début avril. Pourtant après Victoire de l’OM face à Nice mercredi (3-2), il n’y a rien d’extraordinaire à la question. En effet, sans qualifier ce match de performance réussie, il n’a échappé à personne que les performances des deux premières villes, ou celle de l’étonnante Bamba Dieng, aient validé les choix forts de Nasser Larguet face aux Eaglets. On remercie en cela le manager marseillais d’avoir fait confiance aux joueurs les plus aptes, ce qui peut paraître évident à première vue, mais ce n’est pas toujours le cas dans un football où les statuts pèsent souvent plus que la réalité de l’entraînement. Un pragmatisme dont elle a été victime Florian Thauvin, certes descendu d’une béquille, mais s’assit sur le banc et regarda pendant 70 minutes ceux dont personne ne s’attendait à briller.

“Nasser a eu l’immense mérite de frapper la fourmilière et les jeunes lui ont donné le reste”

Dans le 4-2-3-1 aligné par Larguet, c’est Saîf-Eddine Khaoui qui prend la place du champion du monde, et avec la démonstration de l’international tunisien il est difficile de voir l’entraîneur demander à ce dernier de revenir au banc de La Beaujoire. Cependant, il serait insensé de condamner Florian Thauvin pour la simple raison que sa rencontre d’une nuit brillait. Mais ce qui s’est passé contre Nice a le mérite de remettre certaines choses à leur place. “Il y a eu trop de conservatisme dans cette équipe ces derniers mois, Le sélectionneur marseillais Bernard Rodriguez explique au Phocéen. Quand il n’y a pas de concurrence, les titulaires finissent toujours par s’endormir, l’être humain est comme ça. Nasser avait l’immense mérite d’avoir frappé la fourmilière et les jeunes lui ont donné le reste. Lors d’un récent talk-show, je me suis demandé pourquoi Khaoui n’avait jamais été jugé et il a donné une excellente réponse. Il en va de même pour Luis Henrique et Bamba Dieng. Cette bouffée d’air frais aura le mérite d’en réveiller certains, et ce n’est pas une punition pour Thauvin, c’est aussi bon pour lui “.

“Remettre Thauvin sur le terrain pour la deuxième fois consécutive risque également de le perdre jusqu’à la fin de la saison”

En effet, cette victoire donne une idée de ce que peut être le vrai football de haut niveau, où même les meilleurs ne sont pas à l’abri. On peut aussi imaginer qu’elle pourrait offrir à l’OM et à Thauvin une belle opportunité de récupération, et ce dès samedi à Nantes. «Vu sous cet angle, on peut penser que la logique serait de renouveler cette équipe gagnante, mais c’est plus complexe que ça, Expliqua Rodriguez. Evidemment ça me semble compliqué d’éliminer Khaoui après ce qu’il a produit mercredi, mais il peut parfaitement jouer à gauche et dans ce cas je ne serais pas surpris si Thauvin retrouve son côté droit. Il serait d’autant plus crédible que Luis Henrique a le profil parfait pour enflammer la dernière demi-heure si nécessaire. Je ne veux pas jouer à la diseuse de bonne aventure, mais je peux voir Nasser le faire à Nantes, sans toucher au reste de l’attaque. Il faut également noter que Thauvin a la tête un peu sous l’eau et que le remettre en remplacement pour la deuxième fois consécutive risque de le perdre jusqu’à la fin de la saison. Ce serait dommage, car en regardant le classement il y a encore quelque chose à jouer “. Ce n’est pas faux, d’autant plus que Nasser Larguet semble être un bon psychologue. Placez vos paris!

READ  Patrick Vieira et OGC Nice, c'est fini

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer