Sport

OM: Sampaoli parle de jeux, c’est merveilleux! – saison

Pour ceux qui suivaient le conférences de presse en direct de l’OM, ne manquez pas le début avec Jorge Sampaoli. Dès son arrivée, il a précisé qu’il souhaitait résoudre le problème en un quart d’heure, voire moins en ce qui concerne l’après-match. C’est problématique, lorsque les questions sont différentes et variées, et surtout cela doit aussi se faire avec la traduction, ce qui ne permet pas de ponctuer l’échange. Le plus frustrant à ce sujet est que Sampaoli donne envie de s’attarder pendant des heures car ses réponses sont tellement intéressantes, notamment sur le football. Cela s’est produit jeudi. À partir de la deuxième question, nous lui demandons sur quoi il travaille à l’entraînement cette semaine, car c’est la première fois depuis qu’il a pris ses fonctions qu’il n’a pas de match tous les trois jours. Il pouvait, d’ailleurs avec la barrière de la langue, se contenter de rester à la surface, pour évoquer une compréhension plus profonde de la main-d’œuvre. Mais il explique: “Cette fois dans la semaine cela nous a permis de mettre en place des idées communes pour renforcer le système, mais aussi de prendre des décisions sur la protection du ballon, jouer sans le ballon et en termes de jeu avec le ballon, pour arriver à jouer plus haut. plus proche du but de l’adversaire. Dans ce travail, au-delà de la vue, le terrain nous permet de travailler sur des systèmes pour amener le ballon aux joueurs qui sont en position haute sans avoir à descendre et à le ramasser.“. Pas mal.

READ  Le PSG rapporte les blessures de Neymar et Moise Kean

Très franc à propos du remplacement de Kamara

Et ça ne s’arrête pas là. Lorsqu’il évoque la suspension imminente de Boubacar Kamara contre Nice, il admet sans penser à un nouveau système: “Ma façon de penser est qu’il est difficile de remplacer Kamara, du fait de sa constance, de la confiance qu’elle a pu gagner à ce poste. Nous n’avons pas de joueur avec ces caractéristiques dans le groupe. On verra si on met deux joueurs au milieu de terrain pour récupérer les balles au milieu du terrain. Nous y travaillons. Nous verrons si nous mettrons soit un joueur de récupération plus un joueur qui joue le jeu, soit un joueur seul qui a un profil proche de celui de Kamara. C’est difficile car dans les caractéristiques de jeu de mes équipes, le rôle des six doit être lié à l’axe central et c’est la position qui a la plus grande vision du jeu. Sampaoli n’a pas abandonné la formation, mais ça va: l’accord est clairement un glissement vers ce qui est pour le moment le schéma de sa seconde période: le 5-4-1 avec Payet et Thauvin sur les côtés. Dans l’axe, Pape Gueye devrait donc être jumelé à Michaël Cuisance, à moins que Valentin Rongier ne revienne de blessure.

Rien à voir avec un schéma défensif

En effet, on pourrait dire qu’au final, Sampaoli fait face à ce que Villas-Boas a toujours voulu faire avec Payet à gauche, Thauvin à droite et avant-centre. Il n’a que la possibilité de s’appuyer sur Milik et non sur un Benoît en mauvaise posture. Mais ce ne sont pas seulement les positions des joueurs sur le diagramme au début, c’est aussi ce qu’ils font une fois qu’ils sont en jeu. Et là, on pouvait le voir avec le positionnement de Lirola, qui change. “Dans un jeu avec un adversaire pratiquant une transition directe, nos quatre joueurs contrôlent cette transition et l’empêchent. Sampaoli abonde toujours. D’autres adversaires ont des systèmes de transition plus inattendus. Donc, pour moi, c’est jouer 3-2-5 ou 3-1-6 selon les caractéristiques de l’adversaire. Il est important qu’après une de nos attaques, nous puissions récupérer et lancer une autre attaque sans subir de contre-attaque. L’idée est d’empêcher l’adversaire de revenir rapidement à la surface. Nous y travaillons dans un championnat où les adversaires sont souvent très physiques et très rapides ». Le discours est donc offensant, tant qu’il reste sur le terrain.

READ  il fait chaud devant le Vélodrome d'Orange

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer