La technologie

Orange investit 50 millions dans un nouveau navire

L’opérateur de télécommunications entame la construction d’un navire de maintenance qui promet d’être peu polluant.

C’est un événement en soi. Orange a décidé de dépenser 50 millions d’euros pour la construction d’un nouveau navire pour la maintenance des câbles sous-marins, liens précieux qui garantissent la connexion Internet entre les continents. “La construction d’un navire creux est rare. Et c’est la première fois qu’un bâtiment dédié à la maintenance est construit “explique Jean-Luc Vuillemin, directeur des réseaux et services internationaux d’Orange. Le plus souvent, ce sont les anciens navires câbliers destinés à la pose qui sont convertis en navire de maintenance. Cependant, ces deux opérations ne nécessitent pas les mêmes qualités, notamment en termes de puissance moteur. En choisissant un navire dédié à la maintenance, Orange mise également sur un bateau plus écologique.

101 mètres de long, 18 mètres de large, il pourra embarquer une équipe de cinquante-cinq hommes, marins, techniciens, pilotes de robots sous-marins (indispensable pour localiser et remonter les câbles endommagés) … La silhouette longue et élancée de ce navire contribuera à le rendre moins cher en carburant, naviguant à douze nœuds.

Moteurs hybrides

Le futur navire, dont la construction débutera début 2021 et durera deux ans, sera équipé de moteurs hybrides, ce qui réduira drastiquement sa consommation de carburant et donc son impact environnemental. Par conséquent, ses émissions de CO2 seront de 20 à 50% inférieures à celles des bâtiments plus anciens. “Cela est principalement dû à sa coque épurée et à son architecture de moteur hybride qui lui permet de travailler sur un seul groupe électrogène fonctionnant avec des batteries de secours pouvant prendre le relais si nécessaire.», Explique Jean-Luc Vuillemin. Il émettra également 80% moins d’oxyde nitrique (NOx) que ses prédécesseurs. Lorsque le navire est amarré, il sera alimenté par le réseau électrique à quai. Enfin, c’est aussi un navire «zéro déchet» avec des systèmes de recyclage et de stockage à bord.

READ  Envoi de salutations par SMS le 31 décembre, une époque révolue?

Le respect de l’environnement est au cœur des préoccupations d’Orange. Mais c’est aussi un avantage concurrentiel, car de plus en plus de pays soumettent les navires à de nouvelles obligations avant qu’ils n’entrent dans leurs eaux territoriales. Orange Marine espère donc que son nouveau navire pourra répondre plus rapidement pour réparer les câbles en cas de besoin.

L’an dernier, les quatre câbles Orange dédiés à la maintenance et à la réparation ont réalisé une cinquantaine d’interventions sur des câbles sous-marins, arrachés aux chaluts, victimes d’actes de malveillance … ou emportés par des glissades. terre. “Des glissements de terrain sous-marins se sont produits à l’embouchure du fleuve Congo au large des côtes de l’Afrique de l’Ouest en mars et avril. Cinq câbles ont été emportés. Il a fallu réparer et vite! Les pays ont été privés de connexion Internet», Déclare Jean-Luc Vuillemin. Et contrairement à la légende, les requins n’attaquent pas les câbles sous-marins!

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer