Science

où est l’épidémie en France avant les vacances?

Avec 23000, 26000 et 23000 nouveaux cas enregistrés mardi, mercredi et jeudi, la circulation du virus SRAS-CoV-2 ne faiblit toujours pas en France avant les vacances scolaires, qui débutent ce samedi dans les académies de Besançon, Bordeaux, Clermont -Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers.

Le gouvernement a renouvelé son appel à la vigilance sur fond de progression des variantes les plus contagieuses du coronavirus, promettant de nouveaux rendez-vous pour la vaccination.

La situation reste tendue dans les hôpitaux, où sont hébergés près de 28 000 patients atteints de Covid-19, un niveau proche des sommets des vagues d’automne et de printemps (33 000 et 32 ​​000). Parmi ceux-ci, plus de 3200 patients sont traités en réanimation, un niveau en dessous des deux pics précédents (4900 en automne, 7000 au printemps), mais certaines régions, comme Provence-Alpes-Côte d’Azur, sont proches de la saturation .

Quelle est la situation, département par département?

Dans la carte ci-dessous, cliquez sur votre service pour connaître les dernières données disponibles (patients hospitalisés, patients en réanimation, décès), mises à jour quotidiennement:

La semaine dernière, du 25 au 31 janvier, les départements ayant les taux d’incidence les plus élevés (nombre de cas pour 100000 habitants) étaient, selon Santé publique France, les Alpes Maritimes (453), les Bouches du Rhin (396), le Var ( 333), Tarn (310), Jura (301), Drôme (285) et Moselle (276).

Les taux de positivité les plus élevés ont été signalés dans le Jura, l’Ain, le Tarn et l’Ardèche (9,2%), la Drôme (9,1%), les Alpes-Maritimes (8,9%), le Territoire de Belfort, l’Isère et l’Aisne (8, 6%). Aucun service n’a dépassé le seuil de positivité de 10%.

READ  Y avait-il deux soleils dans notre système solaire?

Les variantes Sars-Cov-2 continuent d’éroder le sol. Selon les premières estimations de la deuxième enquête Flash, des variants sont suspectés pour 14% des tests RT-PCR positifs sélectionnés le 27 janvier.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer