Économie

Paiements par carte de crédit sur Internet: ce qui a changé depuis le 1er janvier 2021

ACHAT – Les règles de paiement sur Internet ont changé depuis le 1er janvier 2021. Objectif? Lutte contre la fraude. Cependant, cette nouvelle procédure ne prévoit rien en cas de dysfonctionnement lors de la transaction bancaire. Un entrepreneur entend apporter une solution avec sa société Fintecture.

70 milliards de paiements par carte de crédit par an en Europe, c’est ce que la Banque centrale européenne estime. Cependant, une fois sur dix, ces paiements en ligne échouent. “Signaler” erreur “ou” serveur ne fonctionnant pas “. Du coup, on recommence. Mais, à force de recommencer, on abandonne.”, admet un consommateur sur TF1.

Acheter un billet d’avion, un appareil électrique, le dernier article de mode … Lorsque ce problème virtuel se pose, la frustration de l’acheteur, impuissant devant son écran, est grande. Les transactions bancaires par Internet sont plus complexes qu’un simple clic. En coulisse, les informations sont envoyées à la banque de l’acheteur, mais également transmises à un prestataire de paiement ainsi qu’à la société de carte de crédit. Ces trois acteurs financiers signent virtuellement un accord autorisant le paiement en ligne. Mais parfois, des problèmes techniques empêchent ces trois parties de faire leur travail.

Toutes les informations sur

Renforcez l’authentification

Et depuis le 1er janvier 2021, l’Autorité bancaire européenne (ABE) a rendu les règles du commerce en ligne encore plus complexes. La deuxième directive sur les services de paiement en ligne (PSD2) rend obligatoire une authentification forte sur Internet, alors que jusqu’à présent elle n’était que fortement recommandée. Ces nouvelles normes de sécurité plus strictes ajoutent des étapes supplémentaires au processus d’achat.

READ  deux élus CGT Ikea licenciés par précaution

Comme, comment? “Ou quoi? Grâce à un mot de passe que seul l’utilisateur connaît; un téléphone portable que lui seul possède; et enfin, une fonctionnalité personnelle telle qu’une empreinte digitale, une reconnaissance vocale ou faciale.

Les vendeurs en ligne craignent que cela allongera le parcours d’achat sur leur site Web et poussera ainsi davantage les consommateurs à abandonner la transaction. Pour cette raison, des solutions émergent pour simplifier les paiements en ligne dans le respect des nouvelles règles de sécurité en vigueur à partir de ce premier mois de janvier.

Réduisez les intermédiaires

Afin que le paiement en ligne ne devienne pas un véritable calvaire pour les clients, un entrepreneur parisien a lancé un nouveau concept pour mettre fin à la carte bleue. “Lorsqu’ils règlent leurs achats sur Internet, les consommateurs choisissent” payer par virement instantané “pour ne pas utiliser leur carte de crédit. Ils choisissent simplement le logo de leur banque.”, explique Reda Charai, co-fondatrice de Fintecture situé dans l’incubateur de démarrage, Station F.

Son idée est donc de payer directement par virement instantané. “L’argent va directement du compte de l’acheteur au compte du site Web sans passer par personne. Il n’y a pas d’intermédiaires.”, souligne le jeune créateur. Pour l’utilisateur, c’est tout aussi rapide, mais en coulisse, cela réduit le risque de dysfonctionnements.

Lire aussi

Cette innovation gratuite existe déjà sur plusieurs dizaines de sites français, mais est encore loin d’être généralisée.

Sur le même sujet

Articles les plus lus

Couvre-feu à 18h: Antilles, Paca, Rhône-Alpes … ces autres régions sous surveillance

READ  Lidl baisse le prix de son Monsieur Cuisine Connect, à nouveau le 3 décembre 2020

EN DIRECT – Covid-19: la France dépasse les 65000 morts

Mali: deux soldats français tués dans une attaque à un engin explosif

“Cela doit changer rapidement et fortement”, la colère d’Emmanuel Macron face à la vaccination

Le report du couvre-feu à 18 heures dans 15 départements est-il vraiment efficace?

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer