Économie

Peine réduite en appel pour Mathieu Gallet, condamné à une amende de 30000 euros

La cour d’appel de Paris a condamné jeudi 4 février l’ancien PDG de Radio France Mathieu Gallet à une amende de 30000 euros pour favoritisme lorsqu’il était à la tête de l’Institut national de l’audiovisuel (INA).

M. Gallet était accusé de favoriser deux cabinets de conseil auquel l’INA – organisme public – avait versé plus de 400000 euros lorsqu’il en était directeur entre 2010 et 2014.

Cette sanction est moins sévère que celui imposé en première instance. En janvier 2018, il a été condamné à un an d’emprisonnement avec sursis et à une amende de 20000 euros. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) l’a ensuite démis de ses fonctions de PDG de Radio France. M. Gallet avait fait appel de cette décision, poursuivant ses avocats “Une enquête auprès des employés”.

Lisez aussi: La chronologie de “l’affaire Gallet”

Deux composants différents

M. Gallet a été condamné jeudi pour la première partie, concernant la société Balises de son consultant Denis Pingaud, professionnel de l’audiovisuel utilisé par l’INA comme “Consultant externe”. Cette dernière avait collecté un total de 130 000 euros hors taxes, un chiffre qui aurait dû contraindre l’INA à concurrencer son entreprise. M. Gallet, quant à lui, a été libéré dans le cadre de la deuxième partie de l’affaire, un contrat de 2013 entre l’INA et le cabinet de conseil Roland Berger Strategy.

Jeudi, il a également été condamné à verser des dommages et intérêts à l’association Anticor, partie civile. “C’est une grande reconnaissance”, L’AFP M se réjouitest Jérôme Karsenti, avocat Anticor, l’association qui avait pris l’initiative de saisir l’accusation pour dénoncer les faits.

READ  Coronavirus: baisse de 22% des dividendes au deuxième trimestre dans le monde

«La cour d’appel de Paris vient d’annuler la décision du tribunal de Créteil. Il m’absout partiellement et révoque la peine d’un an avec suspension de la peine prononcée par le tribunal pénal “, de son côté, a déclaré Mathieu Gallet dans un communiqué. «Trois ans plus tard, cette décision annule la tristement célèbre condamnation à laquelle le Conseil supérieur de l’audiovisuel a conduit révoquer mon mandat de PDG de Radio France, après les appels répétés des médias de plusieurs ministres demandant mon départ en janvier 2018. Une telle décision me rétablit désormais l’honneur. “, Il ajouta.

Le monde avec l’AFP

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer