Actualité à la Une

Perrine Laffont a été éliminée en quarts de finale de l’épreuve parallèle de la Coupe du monde

Le doublé d’or simple / parallèle à la Coupe du monde sera pour une autre fois. Au lendemain du titre mondial unique, seul titre manquant à son palmarès, Perrine Laffont a été éliminée en parallèle des quarts de finale, ce mardi, lors de la Coupe du monde au Kazakhstan. La double tenant du titre Ariégeoise (2017 et 2019) n’a pas subi d’élimination si tôt dans la compétition dans cette épreuve depuis février 2020.

Elle le dit elle-même, ce test parallèle est le format dans lequel il se trouve “Le moins confortable”. “Je n’aime pas avoir quelqu’un à côté de moi, j’aime être concentré sur ma course”, a expliqué Perrine Laffont, après sa 5e place à Deer Valley, terminant sa séquence de quatre victoires consécutives en Coupe du monde.

En huitièmes de finale, son run, crédité de 83,88 points (9,14 points d’avance sur le Japonais Hinako Tomitaka), a néanmoins conduit à croire au doublé. Mais le format duel ne laisse aucune place à l’erreur.

Les favoris du piège

En quart de finale, après un premier saut propre (un saut périlleux japonais), Laffont a commis des erreurs dans les bosses, juste avant le dernier saut, qu’elle n’a pas pu réaliser. Avec 82,91 points (70,13 en finale pour Laffont), la Russe Viktoriia Lazarenko, sous pavillon neutre, se rend ainsi en demi-finale.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer