Monde

Plusieurs personnes décapitées au Mozambique, Macron dénonce le “terrorisme islamique”

La ville de Beira au Mozambique. – PHOTO AFP / UNCDF / KAREL PRINSLOO

Selon divers médias, une cinquantaine de personnes ont été décapitées le week-end dernier à Mozambique. Selon la BBC, qui se fonde sur un rapport de l’agence publique du pays, les assaillants, des miliciens islamistes, ont attaqué un village de la province de Cabo Delgado.

“Les villageois qui ont tenté de s’échapper ont été capturés puis emmenés sur un terrain de football, où ils ont été décapités et mis en pièces”. Dit la BBC, citant des sources locales. Selon les mêmes sources, les victimes seraient une cinquantaine. Une figure qui reste l’objet de questionnements.
Comme indiqué par Courrier International, “Luiz Fernando Lisboa, l’évêque de Pemba, la capitale de la province de Cabo Delgado, confirme qu ‘” il y a eu des décapitations, mais il est impossible de définir le nombre de victimes “”.

Le président Emmanuel Macron a réagi mercredi via un tweet, condamnant le “terrorisme islamiste”.

READ  Les républicains cimentent la majorité pour voter pour le candidat Trump

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer