Monde

posez vos questions sur l’enquête sur le Luxembourg, paradis fiscal situé au cœur de l’UE

Salut Eric

Vous avez à la fois raison et tort.

Le libre accès est la consultation des données mais pas la base de données elle-même. Il y a donc un travail de collecte assez conséquent pour aller récupérer ces données qui nécessite une ruse avec les différentes formes de LBR.

Il faut donc comprendre ce que représentent ces données, pouvoir les faire parler, trouver les informations pertinentes. Bien entendu, je ne détaillerai pas tous les travaux de nettoyage et de rectification des données qui sont très imparfaits.

Là où vous avez raison, c’est qu’une simple personne curieuse avec des connaissances en programmation pourrait faire exactement le même travail. Et si vous connaissez un stagiaire qui a de telles compétences alliées à un goût pour les enquêtes financières, nous serions ravis de l’accueillir chez nous!

Pour votre deuxième question, il n’y a plus de liste noire internationale des paradis fiscaux. Officiellement, le Luxembourg ne collabore pas et collabore au niveau européen depuis quelques années. Mais à notre avis, il reste un paradis fiscal. Il propose plusieurs astuces pour optimiser la fiscalité: si le taux légal d’imposition des sociétés est officiellement de 25%, en réalité, le taux effectif, pour les possibilités d’optimisation, n’est que de 1 ou 2%. Si ce n’est pas un paradis c’est au moins un paradis fiscal …

READ  course méticuleuse contre la montre pour découvrir les secrets d'un vaisseau funéraire Viking très rare

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer