Actualité à la Une

Pour Jean-François Delfraissy, l’enfermement est inévitable mais “on n’est pas près d’une semaine”

Le président du conseil scientifique estime que le couvre-feu de 6 heures n’est pas suffisant pour lutter contre la propagation de l’épidémie.

Quand les Français risquent-ils d’être à nouveau enfermés? Pour faire face à l’arrivée de nouvelles variantes sur le territoire “qui changent complètement la donne”, dimanche sur BFMTV le président du Conseil scientifique a estimé qu ‘”il faudrait probablement aller vers l’endiguement”. Cependant, il a nuancé ses propos lundi dans une interview avec publication, dans lequel il juge que nous ne sommes pas encore “dans l’extrême urgence. Il ne reste plus qu’une semaine”.

«Nous n’avons pas eu de mauvais moment pendant les vacances mais nous sommes sur un plateau qui monte lentement. Il est difficile pour les Français de s’intégrer car il y a un sentiment de stabilité, mais c’est extrêmement trompeur», explique le professeur.

“En Angleterre ou en Irlande, des mesures intermédiaires de ce type ne suffisaient pas”

Dans cet entretien, Jean-François Delfraissy précise qu’il ne “croit” pas que le couvre-feu de 18 heures mis en place en France depuis le 16 janvier soit suffisant pour limiter la propagation du virus: “On a vu qu’en Angleterre et en Irlande, des mesures intermédiaires de ce type ne suffisait pas. Les hôpitaux de Londres se trouvaient dans une situation extrêmement difficile. ” De plus, il ne pense pas que «l’auto-isolement des personnes les plus fragiles suffirait».

Jean-François Delfraissy déroule ensuite deux hypothèses pour les prochaines semaines: la première est d’attendre “jusqu’à la fin de la semaine pour avoir les résultats de la deuxième enquête flash de Santé publique France et le suivi de deux semaines pour évaluer le couvre-feu à 18 “, ce qui semble être le scénario préféré d’Emmanuel Macron. Le second serait” d’anticiper pour éviter d’être dans la situation de l’Angleterre, de l’Irlande ou du Portugal “.

READ  PSG: la présence de Keylor Navas se précise face au Bayern Munich en finale de la Ligue des champions - Foot - C1 - PSG

Alors que Jean Castex avait annoncé lundi matin qu’une décision serait prise dans la semaine, l’exécutif a prévenu plus tard dans la journée qu’aucun discours d’Emmanuel Macron n’était attendu dans les prochains jours pour annoncer une reconfirmation. Selon nos informations, Emmanuel Macron veut attendre quelques jours pour mesurer les effets le couvre-feu national à 18h, mis en œuvre le 16 janvier. “Nous devons être sûrs qu’il n’y a pas d’autre solution que l’endiguement”, a déclaré une source exécutive à BFMTV.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer