Science

Pour la première fois, les chercheurs de Tours démontrent le lien entre les pesticides et la leucémie

Une forte exposition aux pesticides, principalement aux insecticides, augmente de 50% le risque de développer une leucémie myéloïde aiguë, un cancer des cellules de la moelle osseuse, selon l’étude.

Article rédigé par

Inséré

Mettre à jour

Temps de lecture: 1 minute.

Des chercheurs du CHU de Tours ont démontré, pour la première fois, le lien entre l’exposition professionnelle aux pesticides et la leucémie myéloïde aiguë, rapporte mercredi 17 février France Bleu Touraine. L’étude de ces chercheurs tourangeaux, publiée dans Scientific Reports, l’a démontré en analysant les données scientifiques publiées au cours des 75 dernières années.

La validité de cette démonstration ne concerne que la leucémie myéloïde aiguë, un cancer des cellules de la moelle osseuse, qui apparaît brutalement chez les adultes exposés à des facteurs de risque. Selon l’étude, une forte exposition aux pesticides, principalement aux insecticides, augmente de 50% le risque de développer cette maladie.

Pour arriver à cette preuve scientifique, les chercheurs ont analysé les données de 14 publications médicales publiées dans le monde entre 1946 et 2020 et qui ont rassemblé près de 4000 patients leucémiques et près de 10000 patients témoins.

“Cette démonstration est sans précédent, car c’est la première fois que nous établissons clairement le lien entre une forte exposition aux pesticides et l’apparition d’une leucémie myéloïde aiguë.”, explique au Professeur Olivier Hérault de France Bleu Touraine, chef du service d’hématologie biologique au CHRU de Tours, responsable de l’étude. La plupart des patients sont des agriculteurs, mais la leucémie myéloïde aiguë n’est pas encore reconnue comme une maladie professionnelle. “La publication de cette étude pourrait changer les choses”espère le professeur Olivier Hérault.

READ  Des chercheurs lillois développent un test de dépistage du Covid-19 sur un smartphone

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer