sport

Pour Pep Guardiola, Lyon a une équipe “extraordinaire”: la Ligue des champions

Le manager de Manchester City a reconnu la supériorité de son adversaire en quart de finale de la Ligue des champions.

Filmé en conférence de presse, le manager de Manchester City Pep Guardiola a admis que son équipe avait perdu l’épreuve ce samedi soir face à l’OL (1-3) en quarts de finale de la Ligue des champions. «La deuxième période a été bonne, mais pas assez, contre une équipe solide et agressive, comme toutes les équipes françaises. Nous n’atteindrons pas les quarts de finale, mais nous essaierons de le faire à l’avenir. Les statistiques montrent que nous avons été meilleurs que d’autres dans de nombreux domaines, mais cela n’a pas été suffisant. »

“Avec Aouar, Caqueret et Guimaraes, ils ont trois joueurs exceptionnels au milieu”

L’entraîneur espagnol est également revenu sur ses choix tactiques qui, en première période, auraient pu semer la confusion. «Dans cette compétition, la tactique n’est pas la chose la plus importante. Dans les 15-20 dernières minutes de la première période, nous étions là. On s’est créé des occasions, mais on s’est trompé, et dans cette compétition … on en avait déjà fait quelques-unes contre Tottenham (en 2019). Les joueurs travaillent avec ce système depuis trois jours. J’espère qu’un jour on continuera », a poursuivi l’ancien entraîneur du Barça qui a félicité son adversaire:« Lyon défend aussi, agressivement. C’est une équipe en pause, avec beaucoup d’efforts et d’agressivité, c’est une équipe extraordinaire, bravo à eux. Avec Aouar, Caqueret et Guimaraes, ils ont trois joueurs exceptionnels au milieu. Lyon continuera à avoir des joueurs de ce calibre. “

De Bruyne a également remarqué Aouar

Kevin de Bruyne, l’un des protagonistes de Citizens, a au moins partagé l’opinion de son entraîneur sur Houssem Aouar selon laquelle il voulait rompre avec les onze adversaires. “C’est une équipe qui joue bien et je ne regarde pas beaucoup le football français en Angleterre, mais pour moi Aouar a fait un bon match”, a déclaré l’international belge qui a loué le réalisme lyonnais, contrairement à son équipe: “Au premier nous n’avons pas joué comme nous savons faire, nous ne savions pas comment créer des occasions et ils méritaient de prendre les devants 1-0. En seconde période, nous avons bien joué avec les chances, mais la différence est que nous ne marquons pas. Ils ont deux possibilités et le score “.

READ  l'arrivée de Marcos Paulo prend forme

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer