Monde

Près d’un mois après l’explosion de Beyrouth, sept personnes sont toujours portées disparues

Les recherches se poursuivent à Beyrouth (Liban) pour tenter de retrouver les sept personnes toujours portées disparues, plus de trois semaines plus tard l’explosion tragique dans le port de la ville, 4 août. “Le nombre de personnes disparues est désormais de sept, dont trois Libanais, trois Syriens et un Egyptien”Elias Aad, directeur des relations publiques de l’armée libanaise, a déclaré samedi lors d’une conférence de presse à Beyrouth (29 août).

La catastrophe a fait 188 morts et plus de 6 500 blessés, selon une dernière évaluation fournie samedi par les autorités libanaises. Ces chiffres ont été compilés par les forces de sécurité intérieure en coordination avec la Croix-Rouge libanaise, a indiqué Aad, qui assure que la recherche “Continuera jusqu’à[’ils] trouver[ent] disparus “.

L’explosion, qui s’est produite le 4 août, a été causée par d’énormes quantités de nitrate d’ammonium, un engrais explosif, stocké “Sans mesures de précaution” dans le port, selon les autorités.

Il a dévasté des quartiers entiers de la capitale, laissant des dizaines de milliers de sans-abri et affaiblir davantage un pays miné par une crise économique sans précédent et la pandémie de Covid-19.

Le monde avec l’AFP

READ  sur les réseaux sociaux, pro-Trump convaincu du "vol électoral"

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer