Sport

PSG – PSG: Neymar cache la misère de Paris, l’attaque brutale

Accroché mercredi à Saint-Etienne (1-1), le Paris Saint-Germain a retrouvé le goût du succès face à Brest samedi soir (3-0).

Avec 21 tirs dont 11 au but, les hommes de Mauricio Pochettino ont montré un visage très correct en attaque. En revanche, on ne peut pas vraiment dire que le Paris Saint-Germain a été souverain tout au long de la rencontre. Sur l’antenne de La chaîne L’équipeLudovic Obraniak a même estimé que les coéquipiers de Kylian Mbappé étaient toujours inquiets, à trois jours du trophée des champions face à l’Olympique de Marseille. Beaucoup d’argent dans son analyse, l’ancien meneur de jeu lillois a estimé que le Paris Saint-Germain était d’un niveau incroyablement bas et que Neymar il cachait souvent la misère dans de grandes affiches quand il n’était pas blessé.

«Pour être honnête, je les ai trouvés méconnaissables face à Brest. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu une si mauvaise équipe du PSG. Même désorganisé. Franchement, j’ai eu une gifle en regardant ce match. Ils ont été ouverts au milieu du court de rush d’Honorat, Faivre, trucs… les garçons ont pris le ballon à 60 mètres du but et ont fait des tours de 30, 40, 50 mètres! Le PSG a beaucoup de chance que Brestois ait manqué de clarté dans le dernier geste. Je les ai vus s’ouvrir comme jamais auparavant. Il y a un gouffre au milieu du champ! Il y a un no man’s land! C’est terrible. Trois, quatre, cinq joueurs adverses peuvent se précipiter. Il faut aussi plus de simplicité dans le jeu, toujours compliqué avec 5,6,7 touches de balle. Franchement, je suis très inquiet. Depuis le début de la saison, dans les matchs qui comptent, s’il n’y avait pas eu Neymar … On sent que l’équipe est absente et que les joueurs ne savent plus se positionner “ laissez partir Ludovic Obraniak, sans pitié avec ce PSG qu’il juge trop faible cette saison en Ligue 1 …

READ  Coronavirus: Brest-OM toujours en probation - Foot - Coronavirus - L1

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer