Monde

Quand Barack Obama «humilie» Donald Trump

“Le Journal du Dimanche” publie les premiers et majeurs extraits de “A Promised Land” de Barack Obama, qui sera publié mardi en France aux éditions Fayard. L’ancien président américain revient précisément sur sa relation avec son successeur.

C’est un événement littéraire et politique. Mardi, «Une terre promise» de l’ancien président américain Barack Obama, une nouvelle de 890 pages publiée en France aux éditions Fayard, paraîtra dans le monde entier. Dans l’édition d’aujourd’hui, “Le journal du dimanche” publie des premiers et majeurs extraits qui mettent en lumière sa relation avec son successeur à la Maison Blanche Donald Trump, par exemple quand ce dernier l’a dit Barack Obama est né au Kenya, pas à Hawaï.

«Il y a eu des émissions consacrées à de longues périodes de Trump et de ses théories. […] Les discussions ont tourné autour de savoir si le document que nous avons émis en 2008 était un «extrait» de l’acte de naissance, ou le document standard délivré par l’État d’Hawaï pour un passeport, un numéro de sécurité sociale ou un permis de conduire. Mais, à en croire Trump et sa clique, cet extrait n’a rien prouvé. On nous a ensuite demandé pourquoi je n’avais pas fourni la version complète. Y a-t-il des informations qui ont été délibérément omises de l’extrait? Peut-être des informations qui indiquent que j’étais musulman? Tout l’acte avait-il été falsifié? Que cachait Obama? Finalement, j’ai décidé que j’obtiendrais ma gifle ». Explique Barack Obama, qui sera “contraint” de publier un acte de naissance complet. Mais il n’en avait pas fini avec le milliardaire.

READ  Nouvelle explosion, un incendie dans l'entrepôt de carburant de Beyrouth fait quatre morts, selon la Croix-Rouge libanaise

Lors du dîner des correspondants de la Maison Blanche en 2011, alors que Donald Trump était dans la salle, Barack Obama, avec un flux qu’on le connaît, a livré le coup de grâce. «Au milieu de mon monologue, je me suis adressé directement à Trump. “Je sais qu’il a reçu des critiques ces derniers temps”, ai-je dit, “mais personne n’est plus heureux et plus fier que notre ami Donald de pouvoir tracer une ligne sur ce truc de certificat de naissance. Parce que maintenant, il peut recommencer à se concentrer sur les vrais. questions. Sommes-nous vraiment allés sur la lune? Que s’est-il réellement passé à Roswell [ville où se serait écrasé un ovni en 1947] ? Et ce qui est arrivé aux rappeurs Biggie et Tupac [rappeurs assassinés à six mois d’écart dans des circonstances alimentant des théories du complot] ? Un rire a traversé le public et j’ai continué sur le même ton, notant les “compétences et les vastes connaissances” qu’elle avait acquises en animant “The Celebrity Apprentice”. […]. Le public a ri à haute voix; au milieu, Trump, muet, souriait jaune “.

Tous les extraits, y compris le récit de la capture de Ben Laden, peuvent être trouvés sur le site “Journal du Dimanche”.

Toute reproduction interdite

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer