Actualité à la Une

Qui sera vacciné et quand? Les dates à connaître dans le calendrier de vaccination

ORDRE DU JOUR – Jean Castex et Olivier Véran ont précisé ce jeudi les dates du calendrier de vaccination, notamment pour les personnes de plus de 50 ans sans comorbidités et de plus de 65 ans.

Quand chaque Français bénéficiera-t-il de la première dose du vaccin Covid-19? Si Emmanuel Macron a promis que chaque adulte le pourrait d’ici la fin de l’été, le Premier ministre Jean Castex a précisé le calendrier jeudi lors de la conférence de presse gouvernementale, notamment pour les plus de 50 ans sans comorbidités. Les plus de 65 ans sont également fixés, pour l’instant privés du vaccin AstraZeneca et trop jeunes pour bénéficier de celui de Pfizer ou Moderna.

Toutes les informations sur

Covid-19: la France fait-elle les bons choix face au virus?

Les dernières informations sur l’épidémie

Vaccination ouverte début avril pour les plus de 65 ans

En fait, les personnes de plus de 65 ans devraient recevoir leur première injection en avril. “Fin mars, les deux tiers des personnes de plus de 75 ans seront vaccinés”, a indiqué le premier ministre en premier. «Début avril, nous ouvrirons la vaccination aux personnes de plus de 65 ans». Le ministre de la Santé, Olivier Véran, espère même reporter cette échéance à la fin du mois de mars. “Nous espérons avoir terminé la vaccination de tous les volontaires âgés d’ici la fin du mois de mars et l’ouvrir ensuite aux personnes âgées de 65 ans et plus”, a déclaré le ministre.

Lire aussi

Ceux-ci bénéficieront des vaccins à ARN messager, d’où ceux de Pfizer ou Moderna. Mais ils sont actuellement réservés aux plus âgés. Les personnes de plus de 65 ans ne sont pas éligibles au vaccin AstraZeneca, qui est distribué aux généralistes depuis jeudi, en raison d’un manque de données dans les essais cliniques. Mais le professeur Fischer, président du comité de pilotage de la stratégie vaccinale, a de nouveau évoqué lors du point de presse une étude écossaise montrant des résultats encourageants du vaccin AstraZeneca chez des personnes de plus de 65 ans.

READ  Hommages à un artiste "populaire", ambassadeur de "Belgique"

Une première injection offerte à tous les plus de 50 ans d’ici la mi-mai

Pour les personnes âgées de 50 à 64 ans sans comorbidités, la date limite de vaccination approche également. «À la mi-mai, toutes les personnes de plus de 50 ans se verront offrir une première injection»., a annoncé le Premier ministre, qui prévient cependant de la dépendance de la France aux doses ordonnées par l’Union européenne pour se conformer à cette démarche. “Nous dépendons de la production et de la livraison des doses”, a rappelé le locataire de Matignon. “Nous devrons nous armer de patience”.

Et maintenant?

À ce jour, diverses catégories de la population, en plus du personnel médical, sont déjà éligibles à la vaccination. Depuis jeudi, les médecins de la ville peuvent vacciner les 50-64 ans qui ont des comorbidités avec le vaccin AstraZeneca. «Aujourd’hui 35 000 Français ont été vaccinés» avec ce sérum, il a accueilli Olivier Véran. “C’est entre trois et quatre fois le taux de vaccination normal en raison de l’ouverture à ce public.”

Pour les résidents des maisons de retraite, qui ont été les premiers à recevoir leurs doses fin décembre, la couverture vaccinale progresse bien. À ce jour, 80% des résidents “maintenant ils sont vaccinés”, a déclaré le Premier ministre. «20%» non vacciné “ce sont, en général, des personnes contre-indiquées à la vaccination ou qui ont émis, à plusieurs reprises, un refus”, a précisé Olivier Véran. “80% est une excellente couverture de la population la plus fragile”.

Sinon, “plus d’un quart des personnes de plus de 75 ans” elle a reçu sa première dose, a déclaré Jean Castex. “Si vous avez plus de 75 ans et habitez chez vous, vous pouvez prendre rendez-vous sur internet, au numéro vert national ou en appelant directement le centre de vaccination”, a pour sa part rappelé Olivier Véran. La vaccination est également ouverte aux personnes de tout âge souffrant d’une prescription médicale à haut risque.

READ  la classe politique oscille entre la stupéfaction et l'exaspération

Sur le même sujet

Articles les plus lus

EN DIRECT – Covid-19: 25 403 nouveaux cas en 24 heures contre 22 501 il y a une semaine

PAM – Covid-19: la liste des 20 départements sous “surveillance renforcée”, mesures possibles le 6 mars

PHOTO – La NASA publie un aperçu de Mars pris par Perseverance

Ce qu’il faut retenir des annonces de Castex pour «éviter davantage de confinement»

“Je vous conseille de réfléchir à votre attitude”: l’explosion d’Alain Fischer contre un médecin qui rejette AstraZeneca

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer