Sport

Real Madrid-Liverpool en direct: Vinicius débloque le choc

La vidéo ne revisite pas l’action contestée

Ce sera un sujet de débat, car le défenseur des Reds ne touche pas du tout le ballon.

Cette fois, Vinicius croise trop son tir

Beau travail de Benzema pour le servir. Vinicius vérifie quand il entre dans la surface et a le temps de tirer, mais ne vise pas.

Pénalité à Benzema?

Le Français est toujours soyeux et semble se serrer entre deux défenseurs avant que Kabak ne le laisse tomber. L’arbitre fait signe de jouer.

Liverpool n’a pas encore atteint la cible

Et même le corner joué en ce moment n’a pas donné lieu à une tête, mais à une faute des Reds.

VINICIUS!

On craignait que la défense centrale expérimentale de Liverpool n’ait des problèmes derrière elle. En réalité, elle s’implique dans une action scolaire: le long ballon de Kroos pour le très rapide Vinicius en profondeur. Le Brésilien parvient à contrôler sa poitrine et joue Alisson. Véritable avantage 1-0!

>> La cible en vidéo

Le ballon ne passe pas loin de la lucarne

Eh bien, Casemiro voulait frapper plutôt que tirer a priori.

Benzema rétorqué in extremis par Kabak!

C’est la situation la plus chaude en début de match, avec Benzema partant de la gauche et voyant son tir bloqué par Kabak. Nous nous attendions presque à ce que le faux coup de pied ouvre un virage plus facile.

La Ligue des champions est sur RMC Sport!

> Découvrez les offres d’abonnement!

Ce choc ne se produit pas encore

Mané tente d’accélérer après une longue séquence de possession de Liverpool, mais est pris dans son slalom.

De Bruyne et City ont ouvert le score dans l’autre match

> Suivez Manchester City – Borussia Dortmund en direct!

READ  City explose WBA, Arsenal triomphe à Southampton

La défense centrale de Madrid aura des centres à gérer

Pour le moment Nacho et Militao se portent bien, malgré la qualité des attaquants rouges et le jeu de leur équipe qui les met souvent en bonne position sur les côtés.

Tête trop croisée de Vinicius

Mendy est debout au début du match. Beau dribble sur la gauche avant que Vinicius ne passe, qui n’arrive pas à baisser la tête assez.

Mendy est de retour à toute vitesse

Salah avait lancé et avait éliminé un défenseur et demi du Real, avant de revenir à toute vitesse aux Français. Il était loin du but, mais première excitation pour la défense Merengue.

Le jeu cherche toujours sa physionomie

Le Real est incapable de tenir le ballon aussi longtemps qu’il le souhaite et Liverpool n’est pas aussi grand qu’il le souhaiterait.

C’est un oui ici pour la moustache d’Alisson

Petit côté vintage très appréciable, même avec des airs de son légendaire prédécesseur Bruce Grobbelaar.

Le premier coup est pour Benzema

De loin et de gauche. Il est étendu au sol, mais Alisson le rattrape sans souci.

La Ligue des champions est évidemment à suivre sur RMC Sport

> Découvrez les offres d’abonnement!

Nous y voilà !

Le Real Madrid lance ce choc!

“ILS ONT DES CHAMPIONS!”

C’est l’heure de l’hymne, ce qui suffit à nous mettre l’eau à la bouche!

> Suivez également Manchester City – Borussia Dortmund en direct!

Cadre étrange pour un quart de la Ligue des champions

Le Real Madrid accueille toujours ses adversaires au stade Alfredi Di Stefano, dont les 6000 places sont régulièrement utilisées pour la réserve. Eh bien, à huis clos, c’est moins grave.

READ  Julian Nagelsmann (RB Leipzig): "Nous avons appris du premier match" contre Manchester United

Charnières inhabituelles

Avec les absents (dont Varane qui a perdu aujourd’hui), les deux équipes se présentent avec des charnières auxquelles on ne s’attendait pas à ce niveau de compétition, Nacho-Militao du Real et Phillips-Kabak de Liverpool. Ce sera forcément l’un des points à surveiller lors de ce choc.

Liverpool onze: Jota préféré à Firmino

Liverpool a composé: Alisson – Alexander-Arnold, Phillips, Kabak, Robertson – Naby Keita, Fabinho, Wijnaldum – Mané, Salah, Jota.

La formation du Real: Militao remplace Varane en défense

La composition de Real: Courtois – L.Vazquez, Militao, Nacho, Fer.Mendy – Modric, Casemiro, Kroos – Asensio, Benzema, Vinicius.

Quelques statistiques avant le match

Contrairement à ce que véhiculent certains clichés, le Real Madrid est une équipe qui tente d’avoir le ballon, avec la troisième possession de cette Ligue des champions. Plus surprenant, par rapport à la saison dernière, Liverpool a fait face à d’énormes difficultés en Premier League, tout en conservant des statistiques équivalentes en Ligue des champions sauf en duels. Par conséquent, les Reds ont la meilleure équipe en attaque directe (déployée de leur terrain à la surface de l’adversaire en 15 secondes maximum) et la 4e à la pause.

Real Madrid-Liverpool, une finale avant l’heure?

Depuis la saison 2013-2014 et la victoire du Real Madrid sur leur voisin l’Atlético, le club madrilène et Liverpool ont participé à cinq des sept dernières finales disputées dans la compétition (4 pour le Real, 2 pour Liverpool).). Les seules éditions qui lui ont échappé sont la finale 2014-2015 et la plus récente, qui opposait le Bayern Munich au Paris Saint-Germain, avec un succès allemand (1-0).

READ  Gignac rentre-t-il à l'OM? "Parier uniquement sur les jeunes talents serait une erreur", a répondu Longoria

50e par Zinedine Zidane en C1

Zinedine Zidane, triple vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid, est prêt à disputer son 50e match de la compétition en tant qu’entraîneur. Le manager français a remporté 30 de ses 49 premiers combats. Quoi qu’il arrive contre Liverpool ce soir, Zidane ne peut pas faire mieux que Jupp Heynckes, vainqueur de 32 de ses 50 premières apparitions en Ligue des champions.

Vers les tuiles Varane

L’absence de Raphaël Varane est évidemment un coup dur pour son entraîneur, Zinedine Zidane, également privé de Sergio Ramos, et donc contraint de bricoler une défense avec les joueurs à sa disposition. Le Real Madrid n’a plus disputé de match de Ligue des champions sans Ramos ou Varane depuis décembre 2018 et un match contre le CSKA Moscou, qui s’est également soldé par une défaite majeure (3-0). Rebelle ce mardi soir?

On part pour la revanche de la finale 2018

Jürgen Klopp et Zinedine Zidane l’ont peut-être martelé pendant quelques jours, si ce n’est pas la revanche de la finale de la Ligue des champions 2018, cela lui ressemble beaucoup. Un match qui avait laissé un mauvais goût dans la bouche des supporters de Liverpool, qui avaient vu leur star Mohamed Salah sortir blessé après un mauvais tacle de Sergio Ramos, puis Loris Karius a fait un mauvais trou. Ce mardi soir, bien sûr, Karius est parti, mais ni Sergio Ramos ni Raphaël Varane n’ont été testés positifs au covid quelques heures avant le match. Entre la défense expérimentale de Liverpool et celle du Real, il devrait y avoir des ouvertures. A suivre évidemment sur RMC Sport 1. Coup d’envoi à 21h00.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer