Science

refuse de vacciner une fillette de 11 mois sanctionnée par un médecin

Illustration d’un vaccin pour un enfant. – Pixabay

Le conseil départemental de l’Association médicale de Seine-Maritime condamné à docteur médecin généraliste avec interdiction d’exercer pendant trois ans le vendredi 12 mars. L’aidant a refusé de le faire vacciner signale une fillette de 11 mois sous prétexte d’une contre-indication familiale Paris-Normandie.

C’est en février 2019 qu’un pédiatre du CHU Rouen alerté l’association médicale et l’unité pour la collecte d’informations inquiétantes (Crip). Après avoir examiné l’enfant, il s’est rendu compte en consultant son dossier médical qu’elle n’avait reçu aucun des vaccins obligatoires en France.

Un principe de précaution poussé à l’extrême

Lors de l’admission de l’enfant aux urgences pédiatriques, les parents ont présenté un certificat médical de contre-indication générale aux vaccinations, délivré par le médecin généraliste. Ce dernier avait justifié son choix par “d’éventuels accidents (en cas de vaccination) et non référencés, pour lesquels je refuse de prendre la responsabilité”.

«Cet enfant est indemne de maladies contagieuses et apte à la vie communautaire», conclut le certificat médical. C’est en raison de deux antécédents familiaux que le soignant a refusé de vacciner l’enfant. Devant ses pairs, cependant, il a reconnu que cette éventuelle contre-indication ne devrait s’appliquer qu’au vaccin contre l’hépatite B.

Enfin, la chambre disciplinaire de l’Ordre a décidé de sanctionner ce médecin, qui n’exerce plus pour des raisons de santé. L’institution a estimé qu’elle avait commis “de nombreuses violations consistant en une attitude de non-respect des obligations de vaccination”. La sanction émise prendra effet le 14 juin 2021.

READ  Covid-19: et si la saison froide ... retardait la deuxième vague

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer