Économie

Renault vend ses actions Mercedes pour reconstituer ses coffres

Par un court communiqué de presse, Renault a annoncé son intention de vendre l’intégralité de sa participation dans Daimler, via un “placement auprès d’investisseurs qualifiés”. Le Losange détenait 1,54% du capital de la société mère de Mercedes.

Les Français ne le cachent pas: “Le produit de cette cession permettra au Groupe Renault d’accélérer la réduction de l’endettement financier de son activité automobile.” Le Losange a enregistré une perte historique en 2020, avec 8 milliards d’euros. Son positionnement permettra donc de reconstituer partiellement les fonds. Renault détenait 16 448 378 actions. Le prix de Daimler s’est terminé à 72,09 € le 11 mars. Cela représente 1,18 milliard d’euros.

La participation de Renault à Daimler remonte à 2010. A l’époque, l’Allemand travaillait avec l’Alliance. Outre la signature de projets communs, qui ont notamment conduit à la naissance de la Twingo 3 et de la nouvelle Smart, mais aussi de la Mercedes Citan, il y a eu des échanges de participations. Nissan a également 1,54% dans Daimler, tandis que ce dernier a 3,1% dans les deux autres.

Renault indique aujourd’hui que le partenariat industriel n’est pas affecté par la vente des titres. Losange produira spécifiquement la prochaine génération du Citan, un cousin du nouveau Kangoo. La collaboration devrait également être étendue à un autre service public. Pour sa prochaine Smart, cependant, Daimler a mis fin au partenariat, préférant créer une nouvelle joint-venture avec la société chinoise Geely.

READ  Le PDG de Danone sous la pression du fonds activiste

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer