Actualité à la Une

“Respectueux”, “loyal” … des politiciens de toutes sortes rendent hommage à Marielle de Sarnez

DISPARITION – L’ensemble de la classe politique française a rendu hommage à Marielle de Sarnez, une parlementaire parisienne, décédée mercredi d’une leucémie à l’âge de 69 ans.

La classe politique est en deuil. La députée centriste et ancienne ministre Marielle de Sarnez est décédée ce mercredi 13 janvier 2021 à l’âge de 69 ans, à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. Il souffrait de leucémie. L’annonce de sa mort a immédiatement déclenché une pluie d’hommages de la part de ses pairs, de tous bords, qui ont salué un homme politique «courageux», «respectueux» et «loyal».

“C’est une journée trop longue. Marielle, si talentueuse et si courageuse, Marielle de Sarnez vient de partir. Notre douleur est immense”, a salué sur Twitter François Bayrou, le patron de MoDem, dont il était le bras droit.

Une minute de silence a été observée à l’Assemblée nationale où s’est déroulé un débat sur le déploiement de Maisons France Services. “L’Assemblée nationale perd l’un de ses membres éminents, la diplomatie parlementaire un grand représentant”, a réagi son président, Richard Ferrand, exprimant son avis “immense tristesse”.

«C’est par fidélité à ses engagements que Marielle de Sarnez a puisé ses forces pour moderniser notre démocratie et défendre une certaine idée de l’Europe. Ses luttes resteront plus que jamais les nôtres», a souligné le Premier ministre, Jean Castex, uni dans l’hommage par de nombreux ministres mais aussi par des opposants politiques.

Européen convaincu

Née à Paris dans le 8e arrondissement, Marielle de Sarnez y a passé l’essentiel de sa carrière. Présidente de la fédération UDF de Paris en 2006 puis du MoDem de Paris en 2008, elle a été élue conseillère de Paris en 2001 dans le 14e arrondissement sur une liste syndicale RPR-UDF. Cet Européen convaincu a ensuite été élu député européen en 2009.

READ  Au bord d'une dépression nerveuse

Sa nomination en mai 2017 dans le premier gouvernement d’Edouard Philippe en tant que ministre des Affaires européennes aurait dû être le couronnement de sa carrière. Mais cela ne restera qu’un mois et quatre jours. L’ouverture en juin d’une enquête préliminaire par le parquet dans l’affaire des emplois fictifs présumés des assistants des eurodéputés du parti centriste a conduit à la démission, tout comme François Bayrou, l’éphémère ministre de la justice.

Investie dans la foulée des élections législatives par LaREM, elle avait été élue parlementaire de Paris (11e collège) et avait assumé la présidence de la prestigieuse commission des affaires étrangères de l’Assemblée.

A l’annonce de sa mort, de nombreux hommes politiques de tous bords lui ont rendu hommage, en particulier des membres du gouvernement: “Femme d’esprit et femme de cœur, militante européenne de la construction, Marielle de Sarnez vient de partir et elle nous manque déjà” a soutenu le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, tandis que son successeur au portefeuille des affaires européennes, Clément Beaune, a accueilli “un engagé par l’Europe, une femme d’un immense courage”.

En vidéo

Mort de Marielle de Sarnez: l’émotion de Jacqueline Gourault

L’opposition l’accepte à l’unanimité

Mais ce sont aussi les opposants politiques de Marielle de Sarnez qui ont loué sa mémoire: “Grande tristesse: Marielle de Sarnez s’est retirée de nous. Honneur à un adversaire exemplaire de la loyauté, du respect d’autrui et de la créativité. Le service du pays perd une influence discrète utile”, Le leader du LFI Jean-Luc Mélenchon a réagi, tandis que le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a rappelé que Mme de Sarnez “avait le respect de tout le monde à l’Assemblée nationale”.

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, est également reconnue “un choc pour tout le monde”. “Au-delà de nos divergences politiques, elle était une présidente de commission investie, respectueuse et à l’écoute de tous les députés”, il a estimé.

READ  Un problème technique dans Google a interrompu ses principaux services (Gmail, YouTube ...) partout dans le monde

Celle qui a commencé sa vie militante en 1974 pour soutenir la candidature de Valéry Giscard d’Estaing a également reçu les hommages de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre: «Marielle de Sarnez était notre sœur dans le giscardisme. D’une intelligence vive, c’était une femme de conviction, à l’aise dans la complexité politique. Son caractère affirmé n’affaiblissait en rien une générosité chaleureuse. Marielle avait une amitié heureuse. Douleur “.

Sur le même sujet

Articles les plus lus

Remboursement d’impôt: Faites-vous partie des contribuables concernés ce vendredi?

Covid-19: L’efficacité du vaccin est-elle vraiment contredite par l’épidémie en Israël?

Figure du centre-droit, la députée Marielle de Sarnez est décédée

Covid-19: nouvel emprisonnement ou couvre-feu à 18h partout en France? Les traces de l’exécutif

EN DIRECT – Covid-19: l’OMS est arrivée à Wuhan pour enquêter sur l’épidémie

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer