Sport

Rien ne va bien à Liverpool!

  1. C’était le nombre de matchs consécutifs à Anfield sans pertes. Jeudi soir, tout s’est effondré avec la victoire surprise de Burnley sur la pelouse de Liverpool. Une grosse surprise en Angleterre, où même en admettant le mauvais passage des Reds, une si mauvaise performance n’était pas vraiment attendue. Cependant, l’entraîneur Jürgen Klopp avait un peu secoué son équipe et changé ses onze, laissant Salah et Firmino, récemment moins inspirés, sur la touche.

Mais cela n’a pas changé l’efficacité de son équipe, toujours silencieuse, pour la 4e fois consécutive en Premier League! Alors évidemment, la malchance est toujours impliquée notamment avec la barre transversale frappée par Divock Origi, mais cela ne suffit pas à expliquer la terrible séquence des Reds. «C’était un match impossible à perdre mais nous l’avons perdu. C’est ma faute, car c’est mon travail de m’assurer que les joueurs ont les bons sentiments et la confiance nécessaire pour faire les bons choix. “, A dit Klopp Skysports Après le match.

Suite à cette annonce

Les chiffres ne sont pas bons

Liverpool semble ne pas savoir quoi faire de sa possession, semble hésitant devant le but. “Quand quelque chose ne fonctionne pas, vous devez réessayer, plus longtemps et plus souvent”, a assuré Klopp, qui était également nerveux au point qu’il a attaqué l’entraîneur adverse Sean Dyche à la mi-temps, dans une altercation qui a fait presser les Anglais sur le chou. La dernière fois que Klopp n’avait pas vu son équipe marquer pendant 4 matchs de championnat consécutifs? A Mayence en 2006, c’est ça!

READ  André Villas-Boas (OM) après la défaite face à Saint-Étienne: "C'est un grand échec" - Foot - L1 - OM

Au-delà de la famine offensive, est le déclin des rouges en Classement cela reste le plus d’informations. Liverpool n’a pris que 3 points sur 15 possibles lors de ses 5 derniers matchs et se retrouve 4e, à 6 points de Manchester United (et potentiellement 7 de Manchester City qui a un match en retard). Le club de la Mersey pourra-t-il défendre jusqu’au bout le titre de champion d’Angleterre? Ce n’est plus si sûr.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer