Économie

Salto aurait près de 200000 abonnés

Trois mois après le lancement, où est Salto en termes d’abonnés? Alors que la plateforme française de SVOD, fruit d’une alliance inédite entre TF1, France Télévisions et M6, fait face à une concurrence féroce de Netflix et Disney +, elle préfère jouer la question avec discrétion, après avoir cité le chiffre 100000. abonnez-vous en novembre.

Lire aussi

la télé

Public: “The Curse of the Volcano”, Broad Leader, “Ninja Warrior” avant …

& quot; Le grand incruste & quot; : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat

la télé

“La grande incruste”: la société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et …

Audition matinale à la radio: le leader de Salamé / Demorand devant Calvi Down, Fauvelle double Belliard

Publique

Audience matinale: les dirigeants de Salamé / Demorand en hausse devant Calvi en …

Croire “Les échos“, Salto aurait atteint environ 200 000 abonnés fin décembre. Un chiffre qui n’est ni réfuté ni confirmé par le service d’abonnement de vidéo à la demande. Cependant, ce chiffre global comprend les abonnés payants, mais aussi les abonnés qui bénéficient du mois d’essai gratuit. Le journal d’affaires aurait été 60 mille début décembre, en pleine seconde prison, à souscrire à la formule payante du Salto à 6,99 euros.

Solde attendu en 2023

Sur le plan de la distribution, le service est toujours pénalisé par l’absence d’accords avec les opérateurs de télécommunications, avec lesquels les négociations sont toujours en cours. Pour accélérer, Salto prévoit également d’élargir sa gamme de programmes d’accélération. En octobre 2019, ses actionnaires ont annoncé leur intention de tripler le budget de Salto pour augmenter son catalogue. Conçu comme une offre complémentaire par les géants de la SVOD, Salto restera à jamais à l’écart des budgets colossaux investis dans les contenus par Netflix et autres.

READ  Six banques sanctionnées pour des frais de carte excessifs

Comme le rappelle «Les Echos», Salto vise le seuil de rentabilité en 2023. Parallèlement, la plateforme devrait afficher un déficit de 93 millions d’euros en 2021, selon les données communiquées lors de la présentation du budget de France Télévisions.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer