Actualité à la Une

Si Yusuf Yazici s’est régalé, la bonne nouvelle est Jonathan David au LOSC

Yusuf Yazici a égayé la soirée. Avec son élégance, sa classe et son efficacité, le Turc a une nouvelle fois montré qu’il était en pleine forme depuis un mois. Transfiguré de la saison dernière, l’ancien Trabzonspor continue d’étonner par son efficacité meurtrière. Mais plus que le plaisir de le voir évoluer à ce niveau ou la performance collective réussie du LOSC, la meilleure nouvelle du soir du Nord vient peut-être d’ailleurs: Jonathan David a déverrouillé son compteur. Enfin !

Alors que sa chance lui avait échappé jusque-là (il a retrouvé Paul Nardi 16e, et 24e, avant de voir une belle frappe pivot frapper le poteau en 43e), l’attaquant canadien a trouvé la voie libre. Au 90e! Un dernier jalon anecdotique pour le résultat de la soirée. Mais loin de là pour l’avant-centre des Mastiffs. C’est son premier succès en L1 après de nombreuses tentatives et 10 matchs pour se taire sans relâche. La joie de ses coéquipiers et du banc de Lille en dit long. Déjà à propos de sa frustration. “Nous savons qu’il voulait marquer ce premier but et les fans aussi, A déclaré Jérémy Pied à Téléfoot. Tout le monde est très content pour lui, comme vous pouvez le voir sur la touche“.

Il en mettra beaucoup plus

Ce bonheur partagé par tout un groupe montre aussi la place qu’occupe Jonathan David depuis son arrivée. L’ancien producteur de la série La Gantoise est apprécié. Même s’il a tardé à être efficace, tous ses coéquipiers sont bien conscients de son importance. Avec ses appels, son travail défensif pour harceler le premier tour et son altruisme, le natif de Brooklyn, recruté pour compenser le départ du surprenant Victor Osimhen (13 buts en L1 la saison dernière), est inestimable dans le collectif nordique.

READ  Près de 10000 nouveaux cas en France, Biden répond à Trump ... Mise à jour sur le coronavirus

Sans vouloir s’attarder sur un cas individuel lors de cette soirée collective à succès, Christophe Galtier salue une nouvelle fois sa contribution: “Il travaille beaucoup à l’entraînement et dans les matches. Il respecte l’organisation et le premier rideau défensif, explique le sélectionneur lillois. Il aime aussi partager le jeu. Il a été sur de bons coups. Il est récompensé par beaucoup d’efforts.” “Il nous offre de nombreuses lignes. de passage et de mouvement, terminer Xeka. Nous savions que cet objectif allait arriver. Mais de temps en temps, le ballon ne veut pas entrer. “

Ce dernier peut vraiment être capricieux. Et lorsque vous transportez le signe de recrue le plus cher de l’histoire du club (27 millions d’euros), cela peut être difficile à supporter. Mais son but, où il a pris le temps de sortir son défenseur sur son contrôle avant de conclure en toute sérénité, montrait qu’il avait toujours la confiance nécessaire dans les attaquants. Après avoir brisé la malédiction, il sera désormais intéressant de le suivre. “Je peux vous dire qu’il mérite ce premier but et qu’il marquera beaucoup plus“, annonce déjà Pied.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer