Sport

Simon Desthieux argent, Emilien Jacquelin bronze au sprint mondial

Deux jours après la cinquième place du relais mixte, l’épreuve qui a lancé la Coupe du monde Pokljuka 2021, l’équipe de France a remporté vendredi deux médailles au sprint (10 km). Dans la neige slovène, Simon Desthieux a terminé deuxième, tandis qu’Emilien Jacquelin a pris la troisième place.

À 29 ans, Desthieux remporte sa première médaille individuelle dans une grande épreuve internationale (Jeux Olympiques et Championnats du monde). Sur les cinq concurrents français vendredi, il était le seul à marquer un tir franc. Et, franchissant la ligne d’arrivée, il a arraché la deuxième place à Jacquelin.

Un peu plus tôt, en effet, il était sur le podium provisoire, avec un 9/10 et ce qui aurait finalement été le troisième meilleur temps sur les skis. Pour les Français ce sprint était aussi un jeu de chaise musicale, puisque Jacquelin avait quitté le podium de Quentin Fillon-Maillet (9/10, 4e temps en ski).

“Je vis complètement le biathlon aujourd’hui”

Simon Desthieux, médaillé d’argent au sprint

Médaille d’argent au sprint de l’an dernier aux Championnats du monde, deuxième à Hochfilzen dans cette spécialité en décembre, Fillon-Maillet a finalement terminé sixième, se positionnant toujours idéalement pour la poursuite de dimanche.

Le top dix (du sprint) ils sont presque les dix premiers au monde, de son côté, a déclaré Emilien Jacquelin, qui défendra le titre mondial à la poursuite dimanche. Il a fallu une course propre pour décrocher le titre. Je n’ai pas pu terminer aussi vite que je l’aurais souhaité, car dans le dernier set, j’ai été gêné et j’ai perdu de précieuses secondes.

“Je me blâme un peu”

Quentin Fillon-Maillet, sixième du sprint

Quentin Fillon-Maillet, le meilleur Français de la saison de Coupe du monde (une victoire et une cinquième place au général) préparait déjà la course de dimanche. ” Je suis satisfait de la course, a-t-il confié. Les sensations sur les skis étaient bonnes. Avec une erreur (coup), c’était dur pour le podium. Je m’en veux un peu. C’est dommage, mais je me positionne pour la poursuite.

Avec la France, l’autre pays souriant était la Suède. Deux jours après avoir contribué à la médaille de bronze au relais mixte, Martin Ponsiluoma a été sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière. Il n’a commis aucune erreur de tir et a signé la septième fois en ski. ” C’est le meilleur jour de ma carrière “, A déclaré sur la chaîne L’Équipe.

Johannes Boe rate son tir couché

Dale a terminé quatrième, après avoir été retiré du podium à l’arrivée de Simon Desthieux. En se plaçant temporairement parmi les trois premiers, le Norvégien lui-même avait précipité Johannes Boe. Auteur de deux fautes au tir couché, il a ensuite réussi à récupérer (pas d’erreurs au tir debout et meilleur temps sur les skis). Mais cela ne suffisait pas et Boe a terminé cinquième. Tarjei Boe a dû se contenter de la neuvième place.

Aux côtés des deux autres Français engagés vendredi, Antonin Guigonnat a terminé 14e (un défaut), tandis que Fabien Claude a terminé beaucoup plus loin (41e, trois fautes). Opération de confirmation ou de rédemption pour toutes ces belles personnes le dimanche lors de la poursuite.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer