La technologie

Test Schneider Electric Wiser: un kit complet et efficace pour connecter votre chauffage

Pour les produits de ce test, nous avons connecté une grande maison ancienne équipée d’une chaudière à condensation Atlantic. Le kit que nous avons reçu comprend donc un actionneur (ou hub) à connecter à la chaudière, un thermostat, des vannes thermostatiques et des prises connectées qui font également office de répéteur au standard ZigBee.

Première étape de la procédure d’installation, connecter le Hub à la chaudière. Schneider’s est compatible avec les dernières installations (chauffage seul, chauffage + production d’eau chaude) et avec OpenTherm, langage commun à de nombreux appareils de chauffage pour un contrôle encore plus précis. Ce hub est également connecté au Wi-Fi domestique afin de communiquer avec l’application complémentaire de télécommande et en ZigBee avec les autres éléments du système.

L’installation du moyeu sur la chaudière prend une dizaine de minutes et se déroule sans trop de réflexions. Les instructions d’utilisation sont assez simples et nous aident également aux connexions de relais de l’ancien thermostat qui doit évidemment être retiré. Dans ce test, nous fonctionnerons en marche / arrêt, car la chaudière n’est pas OpenTherm. Il est clair que le Hub ouvrira et fermera la production d’eau chaude du circuit de chauffage. C’est le rôle de l’actionneur.

L’actionneur de chaudière qui sert également de moyeu.

La deuxième étape consiste à installer l’application Wiser Home sur notre smartphone. Il est d’abord utilisé pour configurer le moyeu / l’actionneur. Il faut mettre le hub en mode Installation pour l’enregistrer dans l’application, et surtout le connecter au réseau Wi-Fi domestique (seulement 2,4 GHz). C’est là que les ennuis commencent: nous avons eu du mal à le connecter au réseau, alors que notre smartphone placé au même endroit captait parfaitement le signal. Nous avons eu du mal à enfin faire face aux faits: le Wiser Hub a besoin d’un signal très fort, car son sous-système Wi-Fi n’est probablement pas le plus efficace qui soit, ce qui est finalement très courant dans ce secteur. Nous avons donc été obligés de modifier l’emplacement du point d’accès Wi-Fi domestique pour que tout fonctionne parfaitement. Nous sommes désolés que la marque n’ait pas fourni de port Ethernet comme solution de sauvegarde.

Le thermostat connecté est plutôt compact et discret.

Le thermostat connecté est plutôt compact et discret.

Nous continuons avec le thermostat connecté que nous plaçons dans le salon. Il dispose d’un écran tactile couleur qui vous permet d’ajuster la température de la pièce dans laquelle il se trouve. Sa configuration passe par l’application et communiquera directement avec le hub via ZigBee.

Passons maintenant aux vannes thermostatiques. Ils communiquent également en ZigBee et vous permettent d’ajuster précisément la température souhaitée du radiateur par radiateur. Ils sont livrés avec un adaptateur Danfoss (une marque de valves à système de clip) qui ne nous a été utile que pour les sèche-serviettes dans les salles de bain.

La vanne thermostatique.

Insérez simplement les piles et vissez la valve au lieu des têtes de robinet traditionnelles. Ainsi, leur couplage avec le système Wiser et le réseau ZigBee est presque instantané. Contrairement à la plupart des solutions concurrentes (Netatmo, par exemple), les vannes Schneider Electric n’indiquent pas la température. Interrogée à ce sujet, la marque justifie cette absence en donnant la priorité aux sentiments de la personne. En bref: si une personne a froid, elle peut augmenter momentanément le chauffage en tournant simplement la vanne. Autre explication avancée: le prix des clapets est réduit, qui sont donc exposés à une vingtaine d’euros de moins que ceux de Netatmo.

Notez que ces vannes se ferment si une fenêtre est ouverte. Ce système fonctionne assez bien, mais il n’est pas totalement infaillible, surtout si la vanne n’est pas assez proche de la fenêtre. Bon point cependant pour le fonctionnement silencieux du moteur électrique intégré. Un léger bourdonnement se fait entendre pendant quelques secondes à chaque fois que la vanne est ouverte. Et si vos radiateurs sont correctement purgés, rien ne devrait perturber votre sommeil.

Si le thermostat et une ou plusieurs vannes thermostatiques sont dans la même pièce, la température réglée dans le thermostat d’ambiance sera prioritaire.

Au lancement, l’application (disponible sur Android et iOS) affiche simplement une liste de tous les équipements installés, classés pièce par pièce. Vous pouvez organiser l’ordre d’affichage des pièces pour faciliter les pièces de vie, par exemple. Pour chaque élément directement connecté au chauffage, la température de consigne et la température mesurée sont affichées. Ces dernières informations sont forcément sujettes à caution lorsque les informations proviennent de vannes thermostatiques. La sonde qui y est placée est en effet très proche de la source de chaleur: la température mesurée sera donc toujours, et logiquement, surestimée par rapport à celle de la pièce. Cela est encore plus vrai dans certaines maisons où des radiateurs sont intégrés.

Il est possible d’activer le mode Boost de chaque vanne pendant une durée réglable (de 30 minutes à 3 heures). Cela permet d’augmenter manuellement et temporairement la température d’une pièce de 2 ° C. Un appui au centre ouvre la fenêtre de gestion d’une vanne et donc d’un radiateur. Plusieurs options sont alors disponibles. Le premier est le réglage manuel de la température ambiante. Cela se fait très simplement par incréments de 0,5 ° C.

Chaque vanne peut répondre à un programme. Ceci est configuré à partir de l’onglet “Editer le programme”. Il est possible de faire une programmation très précise avec des températures données pour les plages horaires de votre choix, par incréments de 30 minutes; le tout bien sûr dans les 7 jours. L’opération prend forcément un certain temps, surtout le petit écran d’un smartphone. Nous aurions apprécié un portail Web, comme celui proposé par le thermostat Google Nest.
Une fonction bien pensée vous permet de copier le programme d’une vanne à une autre. Ceci est utile, par exemple, pour appliquer la même programmation à toutes les pièces de la maison.

En cliquant sur les paramètres de la pièce, il est possible de visualiser tous les équipements présents dans la même pièce que la vanne ou d’activer la fonction de détection d’ouverture de fenêtre.

L’application propose des modes intelligents, notamment le mode Eco et le mode confort. Le premier interrompt le chauffage d’une pièce avant l’heure prévue, préservant le confort des occupants. Pour cela le système prend en compte l’inertie thermique de la pièce par auto-apprentissage. De toute évidence, il sait combien de temps il faut à un parti pour perdre une note. Le deuxième mode intelligent, le mode Confort, part du même principe, mais cette fois en anticipant l’allumage du radiateur pour que la pièce atteigne la température désirée au début de la tranche horaire enregistrée.

Évidemment, le thermostat d’ambiance est également accessible depuis l’application. Il est possible d’agir directement sur ses réglages grâce à son petit écran tactile.

La solution Wiser s’intègre évidemment facilement dans les écosystèmes Amazon Alexa et Google Home. Il sera donc possible d’élever la température d’une pièce simplement avec la voix. Les ordres à donner sont assez intuitifs.

Points forts

  • Système complet.

  • Facilité d’installation.

  • Application simple et complète.

  • Modes intelligents.

Faiblesses

  • Très sensible à la force du signal Wi-Fi.

  • Pas de version Ethernet de l’actionneur de chaudière.

  • Pas de portail web, juste l’application smartphone.

Conclusion

5 étoiles de LesNumériques.com

La solution Schneider Electric Wiser est complète et parfaitement réussie, témoigne de l’expérience acquise par la marque française. L’installation est assez rapide, tant que vous disposez d’un signal Wi-Fi puissant. L’application (Android et iOS) est facile à utiliser au quotidien, même par des personnes pas forcément passionnées par les nouvelles technologies. Au final, la solution Wizer nous a conquis. Il est efficace, simple et évolutif. L’investissement est raisonnable. Reste à mesurer les économies d’énergie qu’il va générer et qui seront spécifiques à chaque famille.

Les sous-titres

  • Commodité d’utilisation

  • Application

READ  C'est parti pour la nouvelle offre spéciale Free Mobile avec un iPhone 8 offert et de bonnes et moins bonnes surprises

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer