Sport

Thomas Partey part enfin pour Arsenal

Suite à cette annonce

Arsenal a finalement cédé aux exigences de l’Atlético de Madrid. Après des semaines de négociations avec le club espagnol pour tenter d’attirer Thomas Partey, le club anglais a fini par payer la clause de libération du milieu de terrain ghanéen. Il y en a donc 50 millions qui tombent dans les caisses des Colchoneros mais c’est aussi un élément clé de Diego Simeone au départ. Le transfert est officiel pendant quelques instants.

“Arsenal a déposé le montant de la clause de résiliation de Thomas Partey auprès de la Liga” informe le communiqué de presse du club madrilène sur son site officiel. Mikel Arteta doit être heureux de voir le joueur signer pendant 5 ans. Le manager des Gunners a enfin obtenu le milieu de terrain dont il avait envie depuis des semaines. Bien sûr, il ne verra pas Houssem Aouar dans le maillot rouge de son club, mais c’est une recrue de premier ordre qui le rejoint en Angleterre.

Partey a fait l’objet d’intenses négociations

Bien sûr, Arsenal perd Lucas Torreira, qui va dans la direction opposée en étant prêté à l’Atlético, et Mattéo Guendouzi est au Hertha Berlin, mais avec la star noire internationale dans ses rangs (26 apparitions, 9 buts), le club Londoner a proposé un joueur capable de lui faire faire un chemin dans le championnat et sur la scène européenne. Partey a également été courtisé par de nombreux clubs, comme le PSG.

C’est un long feuilleton qui vient de se terminer. Cela avait commencé il y a plusieurs mois lorsque le joueur et son entourage avaient refusé les offres d’extension de l’Atlético de Madrid. La clause de libération de 50 millions d’euros a permis au joueur de négocier de meilleures offres ailleurs, comme en Angleterre. Car, propriétaire incontesté du club madrilène depuis trois saisons, Partey savait qu’il était courtisé. Ce transfert en est la preuve.

READ  Quand Tony Yoka affronte Christian Hammer, dit "le marteau", le combat commence au poids

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer