La technologie

TousAntiCovid, nouvelle application pour une nouvelle vie

Après l’avoir annoncé à plusieurs reprises sur les plateaux et en conférence de presse pendant plus d’une semaine, la nouvelle application TousAntiCovid est arrivée. Le gouvernement espère faire oublier l’échec de StopCovid en changeant sa rhétorique.

L’application StopCovid décriée cède la place à TousAntiCovid. Comme annoncé par le président Macron le 14 octobre, l’État a révisé sa stratégie numérique pour lutter contre l’épidémie … en marge. La nouvelle application est vraiment plus une peinture fraîche qu’une véritable révolution. Comme expliqué le ministère de la santé, TousAntiCovid est une version enrichie et interactive de la première application StopCovid “.

Dans le département des nouvelles on retrouve l’intégration des chiffres clés de l’épidémie et les dernières nouvelles concernant le coronavirus en plus des conseils de santé. Point de lecture du code QR pour faciliter la mise en œuvre de “cahiers mémo“dans les restaurants, mais certains éléments du code y font toujours référence, ce qui signifie que la fonctionnalité peut venir plus tard. Il existe également des liens vers le générateur de certificat de voyage et la carte de laboratoire associée dans l’application, mais ceux-ci redirigent seuls les internautes aux pages officielles de l’État.

Changement de discours

Sinon, quelques modifications techniques. Ils voulaient les équipes derrière l’application “réaffirmer le choix d’une candidature souveraine”, donc la France continue de profiter du protocole centralisé Robert, qui a fait ses preuves “sa solidité sur les enjeux de sécurité informatique et de respect de la vie privée” -, mais cela empêche l’application de participer à l’effort d’interconnexion des services européens. La limite avant l’envoi d’un avertissement reste également de 15 minutes à moins de 1 mètre de la proximité d’une personne potentiellement contaminée.

READ  Black Friday 2020: Date reportée mais offre ce dimanche 22 novembre - Nouveau

L’icône de l’application a cependant changé pour devenir un code QR qui redirige vers bonjour.stopcovid.gouv.fr/, un portail qui vous oblige à télécharger l’application. Un moyen comme un autre pour booster les statistiques de téléchargement qui seront également (il faut le souligner) enfin indiquées dans l’appli. La volonté de montrer “Une plus grande transparence grâce à la publication automatique et régulière des données d’utilisation des applications”.

Au final, ce qui a le plus changé, c’est le discours sur cette application. Après s’en être souvenu “l’un des principes fondateurs de TousAntiCovid est le volontariat” (GDPR oblige), la rue de Ségur explique que c’est utile “pour vérifier que votre application est activée lorsque vous êtes dans une situation à risque” comme dans les transports publics ou dans les restaurants et bars. Confirmant que la stratégie d’utilisation 24/7 a bien été abandonnée, le gouvernement imagine sans doute qu’en la rendant moins intrusive, l’application sera mieux acceptée.

Nous expliquons au ministère de la Santé que nous faisons partie d’un “résolu et humble” sachez que ce n’est pas “un seul geste de barrière qui arrêtera la propagation de l’épidémie”. Bruno Sportisse de l’Institut National de Recherche en Sciences et Technologies du Numérique (Inria a dirigé le projet StopCovid / TousAntiCovid) explique que la motivation de TousAntiCovid était de créer une application “citoyen” tout en conservant une approche humble. L’humilité s’est également manifestée dans le discours de Bruno Sportisse qui a admis que StopCovid était une application “silencieux […] 180 ° à ce qu’un consommateur recherche dans un contexte commercial “

Un écosystème d’outils numériques face à Covid

Pour aider le logiciel à trouver son audience, le gouvernement va désormais faire de TousAntiCovid un geste barrière à part entière qui va rejoindre le lavage des mains ou le port d’un masque sur tous les supports officiels (affiches, bannières, etc. ). L’État se prévaut également de la participation de “partenaires et acteurs économiques” pour communiquer sur le sujet et inciter le public à télécharger l’application. Le but est d’avoir une communication “plus clair[e] et intégré[e]”. Pour rendre l’application attractive, un calendrier ambitieux a été établi avec des mises à jour des fonctionnalités toutes les deux semaines pendant au moins deux mois.

READ  Ubisoft Forward: le résumé de l'annonce

TousAntiCovid: StopCovid

Le gouvernement français propose de télécharger TousAntiCovid (StopCovid) afin de mieux gérer l’épidémie de coronavirus et éviter un retour au confinement.

  • Version: 2.0.0
  • Télécharger: 636
  • Date de sortie : 22/10/2020
  • Auteur: Gouvernement français
  • Licence : Logiciel gratuit
  • Catégories:

    Santé

  • Système opérateur :

    Android, iOS iPhone / iPad

TousAntiCovid sera également utilisé pour mettre en évidence d’autres outils numériques mis en place par le gouvernement tels que MesconseilsCovid.fr qui vous propose de vous donner des conseils personnalisés (en fonction de vos symptômes, de votre lieu de résidence, de votre situation familiale) sur l’attitude à avoir face au virus. Carte des lieux de dépistage les temps d’attente dans chacun des laboratoires seront également améliorés. Cela se fera grâce à un retour participatif d’informations des personnes ayant accepté leur géolocalisation (sur le site ou sur l’application Santé.fr) et situées à moins de 50 mètres d’un laboratoire.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer