Sport

treizième défaite consécutive pour l’OM, ​​battu par Porto (2-0)

“Pour toujours le premier” Avec treize défaites consécutives, l’Olympique de Marseille, battu mercredi 25 novembre par Porto (2-0), efface Anderlecht de ses tristes records et est déjà annulé de la Ligue des champions, où il ne s’est jamais montré au niveau.

Porto a bien commencé pour rejoindre Manchester City en huitièmes de finale. Le champion du Portugal a gagné grâce à l’insoutenable Zaidu Sanusi (39est) et un penalty de Sérgio Oliveira (72est sp), en raison d’un oubli coupable de Leonardo Balerdi.

Lire aussi En Ligue des champions, l’Olympique de Marseille égale le piteux record de défaites consécutives

L’OM n’a qu’un seul but, la troisième place à transférer en Ligue Europa. Il devra battre l’Olympiakos au prochain match en inversant le match aller (1-0) pour rejoindre le Pirée avec 3 points et tout jouer le dernier jour.

Une mini-révolution dans le domaine

La mini-révolution opérée par André Villas-Boas n’a pas inversé le cours “Cauchemar”, comme l’entraîneur olympique appelle cette saison de Ligue des champions pour son équipe. Les Portugais ont mis Dimitri Payet et Dario Benedetto sur le banc, remplacés par le jeune Luis Henrique (18 ans, premier propriétaire) et Valère Germain.

“AVB” a également choisi l’Argentin Leonardo Balerdi en défense centrale aux côtés d’Alvaro Gonzalez à la place de Duje Caleta-Car, qui était en forme faible ces derniers temps.

Article réservé à nos membres Lire aussi Ligue des champions: André Villas-Boas imagine un destin présidentiel à Porto

Mais l’Argentin a rendu hommage à Diego Maradona, décédé mercredi. Il a tué tout espoir en oubliant bêtement Moussa Marega à propos d’une clé. Tardivement, Balerdi a poussé le Malien dans la surface, a subi un penalty et a reçu un deuxième carton jaune. Il avait déjà été mis en garde pour avoir détenu illégalement Marega elle-même (28est).

READ  "Il y avait un peu de tout", a déclaré Rafael Nadal, qualifié pour la moitié du Masters

Zaidu sauve Porto

Le début de match est cependant de meilleur augure pour l’OM, ​​plus réactif, essayant des combinaisons offensives et mettant beaucoup d’efforts. Engagement dans l’esprit, même si le banc portugais se plaignait beaucoup des contacts, qui se faisaient beaucoup sentir dans le stade vide.

Mais malgré cette première période correcte, l’OM dominant a craqué sur un corner où Zaidu Sanusi a réussi à le faire à deux reprises, après un magnifique premier arrêt de Steve Mandanda. L’équipe nigériane très offensive a profité d’un malheureux rebond sur Boubacar Kamara, mais aussi de la passivité de la défense.

Porto a marqué avec succès à la deuxième occasion, le premier déjà arrivé de Zaidu (37est).

Mais le score n’était pas illogique à la pause. La domination de Marseille n’a apporté qu’une belle opportunité, Agustin Marchesin a dû se détendre pour prendre une tête de Valère Germain sur un coup franc de Florian Thauvin (15est).

Au moment du match, Villas-Boas a changé ses plans, a mis Payet et Benedetto pour Luis Henrique et Germain, Michael Cuisance à la place de Kamara. Mais la reprise n’a duré que dix minutes, avant que Balerdi n’alourdit son équipe. Pendant la brève amélioration, un joli centre de Payet a trouvé Thauvin, mais Zaidu, définitivement partout, a sauvé son équipe.

Lire aussi Ligue 1: sans briller, l’OM récupère à Strasbourg

La Ligue des champions, la plus jouée depuis sept saisons, était bien trop grosse pour l’OM. Villas-Boas, qui s’est demandé à haute voix la veille du match s’il ne valait pas mieux en finir très vite “Cauchemar” et se concentrer sur la Ligue 1 pour revenir l’an prochain, il pourra préparer Nantes samedi. Si l’OM reste sur treize défaites en Ligue des champions, il vient d’enchaîner trois victoires en championnat.

READ  ASSE: Puel veut Niang, les Verts jouent des prolongations!

Le monde avec l’AFP

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer