Économie

Trois anciens cadres de McDonald’s accusés de fraude fiscale en garde à vue en France

Enfin, trois anciens cadres supérieurs de McDonald’s ont été arrêtés mercredi 24 mars à l’Office central de lutte contre la corruption et les délits financiers et fiscaux (OCLCIFF). Ils sont interrogés dans le cadre d’une enquête préliminaire du parquet national des finances (PNF) sur des soupçons d’évasion fiscale.

L’identité des trois hommes – et non pas quatre comme nous l’avons écrit au début, à partir des informations de l’Agence France-presse du Canard enchaîné – a été confirmé par le PNF: il s’agit de Denis Hennequin, PDG de McDonald’s Europe en 2009; Jean-Pierre Petit, ancien PDG de la marque en France; et Salvatore Perri, ancien PDG de la France et de l’Europe du Sud.

Le fisc espère récupérer au moins 300 millions d’euros

Susciter les soupçons a été la conclusion d’un accord, en 2009, entre la maison mère de McDonald’s et sa filiale française. Ce dernier prévoyait qu’une partie des bénéfices réalisés par la filiale française serait restituée aux États-Unis, évitant ainsi les impôts. Deuxième Le canard enchaîné, les autorités fiscales françaises espèrent récupérer “De 300 à 600 millions d’euros, voire un milliard” – soit le déficit de la France, estimé entre 386,2 et 713,6 millions d’euros, auquel elle pourrait ajouter entre 308,9 et 570,9 millions d’euros de pénalités.

Lire aussi Optimisation fiscale: quel est le risque de McDonald’s?

McDonald’s France a réagi à l’Agence France-Presse indiquant que le signe déclare “ses activités en France et s’acquitter de toutes les taxes dues conformément à la législation en vigueur “ et figure, “Par exemple, parmi les plus grands contributeurs à l’impôt sur les sociétés”. Il précise avoir payé, avec ses affiliés, entre 2009 et 2013 “Un impôt sur les sociétés cumulé de plus d’un milliard d’euros en France”.

Le cartel dit de coopérer avec les autorités judiciaires et de passer à autre chose “A ce jour, maintenir, au nom de son actionnaire, des échanges réguliers et techniques sur la question complexe de la valeur de la marque et des redevances de savoir-faire avec toutes les administrations et autorités compétentes”.

Fondé en France depuis 1979, McDonald’s compte environ 75000 salariés en France et prévoit de dépasser 1500 restaurants dans le pays avec une trentaine d’ouvertures en 2021.

READ  En annonçant des hamburgers sans viande, McDonald's a omis un détail
Lire aussi Big Mac, zéro taxe … ou comment l’Europe sauve McDonald’s

Le monde avec l’AFP

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer