Monde

Un débat virtuel (ou pas), Mike Pence est malade et Joe Biden est énervé

Joe Biden et Donald Trump. – SAUL LOEB, Brendan Smialowski / AFP

Demandez le programme! Avec C’est l’Amérique, son rendez-vous quotidien de l’actualité internationale, 20 minutes vous informer de la meilleure façon possible pour suivre la journée
Campagne américaine. Ce jeudi, on s’interroge sur la tenue du deuxième débat entre
Donald Trump est
Joe Biden mais aussi sur la santé des
Mike Pence

Telle est la grande incertitude du jour. Immédiatement après l’annonce par le comité d’organisation que le prochain débat entre les deux candidats à la Maison Blanche se tiendrait le 15 octobre mais virtuellement, pour éviter tout risque de contamination de la coronavirus,
Donald Trump à réagi. “Je ne vais pas perdre mon temps avec un débat virtuel”, a déclaré le président des États-Unis à Fox Business.

Fidèle à sa communication d’homme qui n’a peur de rien et surtout pas le coronavirus, Donald Trump continuera-t-il à rejeter un débat virtuel? Le comité d’organisation finira-t-il par céder, même au prix d’une contamination potentielle lors du débat (rappelez-vous que le démocrate a 77 ans)? Que fera Joe Biden? Vous pouvez le découvrir vendredi en lisant C’est l’Amérique.

Aux yeux de Mike

Mike Pence a-t-il une conjonctivite liée à Covid-19? C’est en un mot l’interrogation de nombreux spectateurs du débat entre les colistiers qui s’est opposé hier soir à l’actuel vice-président et à Kamala Harris. L’ancien gouverneur de l’Indiana semblait avoir un malaise à l’œil gauche.

Après avoir demandé si une mouche atterrit sur sa tête lors de la réunion, c’est la deuxième question qui a mobilisé de nombreux internautes autour de Mike Pence ce soir. Le vice-président pourrait-il avoir un coronavirus et donc avoir développé une conjonctivite qui pourrait être l’un des symptômes? La Maison Blanche est devenue
un véritable foyer d’infection Covid, avec 27 personnes dans l’entourage de Donald Trump testées positives à ce jour, de nombreux électeurs sont préoccupés par la santé du vice-président. Evidemment, rien ne soutient la thèse de l’affaire Covid pour le moment, mais la question continuera à se poser. Continue.

L’argent est chic

Le candidat démocrate Joe Biden, gonflé de l’optimisme qu’il reçoit des derniers sondages (il est en tête), a décidé d’augmenter le budget de la campagne dans un état bien précis: le Texas, pour un montant de six millions de dollars.

Le Lone Star State est connu comme un bastion républicain presque imprenable depuis les années 1980, c’est pourquoi les démocrates y dépensent rarement beaucoup d’argent, même s’il s’agit du deuxième État le plus peuplé derrière la Californie. Cependant, Donald Trump est en tête des sondages là-bas, mais petit à petit. Le camp démocrate est donc revenu dans l’espoir de gagner cet État, ce qui pourrait rapporter pas mal de voix à Joe Biden s’il venait à perdre dans des États historiquement démocratiques, comme ce fut le cas en 2016.

Dans le même temps, l’équipe de campagne de Donald Trump semble avoir décidé d’injecter moins d’argent dans certaines publicités télévisées d’État, il avait facilement gagné quatre ans plus tôt, notamment … le Texas, l’Iowa, l’Ohio et le Nebraska. Pouquoi ? Nous vous expliquerons tout
par ce moyen.

READ  Washington annonce des sanctions contre l'Iran après une "tentative d'ingérence" électorale

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer