Science

un point complet sur la situation en Bourgogne-Franche-Comté • macommune.info

Epidémies, variantes, vaccinations … •

En Bourgogne-Franche-Comté, l’épidémie se stabilise sauf dans le Doubs et l’Yonne. Les taux d’incidence commencent même à diminuer dans le nombre de cas chez les plus de 65 ans, mais la présence des variantes brésilienne et sud-africaine est inquiétante, notamment au Grand Besançon.

Le taux d’incidence est de 162 cas pour 100 000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté. Un chiffre stable par rapport à la semaine dernière, mais contrasté selon les départements: de 75 dans le Territoire de Belfort à 212 dans le Doubs, qui affichent également des taux de positivité respectifs de 4,1 à 8,4%

La bonne nouvelle: à un taux d’incidence de 128 par rapport aux 150 de la semaine dernière, l’incidence de l’épidémie de COVID-19 a diminué de manière assez significative chez les personnes de plus de 65 ans au cours des sept derniers jours.

  • La variante dite britannique représente 45% des tests positifs (62% en France).
  • Les variantes brésilienne et sud-africaine représentent en moyenne moins de 4% des tests positifs dans la région (plus de 6% en France), mais est de 8% dans le Doubs en raison de la présence de foyers identifiés au Grand Besançon.

1300 personnes hospitalisées

Près de 1 300 patients sont traités dans la région pour un Covid-19 sévère, comme lors du pic de la première vague au printemps 2020. 150 patients sont en réanimation.

Nombre de décès depuis le début de l’épidémie en Bourgogne-Franche-Comté (au 03/06/21)

  • 3836 décès à l’hôpital
  • 2216 décès dans des établissements médico-sociaux
READ  Les physiciens ont une solution théorique pour voyager plus vite que la lumière

La tendance à la baisse de la mortalité en maison de retraite se confirme en Bourgogne-Franche-Comté

Accélération de la vaccination

En proportion, la Bourgogne-Franche-Comté reste la région la plus vaccinée de France: 178 185 personnes ont reçu au moins une première dose, soit 6,4% de la population.

De nouvelles doses du vaccin AstraZeneca sont arrivées (350 dans le Doubs) et ont été mises à disposition par les hôpitaux de la région dans les centres de vaccination à partir de ce samedi. De nouvelles plages horaires peuvent être ouvertes pour les rendez-vous dans les centres ou les patients en liste d’attente peuvent être rappelés.

Un centre de vaccination éphémère ouvrira également ses portes au siège de l’ARS à Dijon.

Suivi des contacts: nouveau support de l’assurance maladie

L’assurance maladie propose désormais un accompagnement aux patients positifs et aux cas de contact à risque, notamment la possibilité d’une visite à domicile d’une infirmière pour enseigner l’isolement, vérifier les conditions d’un tel isolement et procéder, si nécessaire, à un dépistage des membres de la famille.

Près de 2 000 visites ont déjà été effectuées en Bourgogne-Franche-Comté, où les infirmières privées font également partie des agents de santé particulièrement impliqués dans les centres de vaccination.

Covid-19: chiffres en Bourgogne Franche-Comté

Evolution du Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté

Sources: data.gouv.fr

Statistiques Covid-19 Bourgogne-Franche-Comté

Taux d’incidence par département

Taux positif par région

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer