Actualité à la Une

Valéry Giscard d’Estaing est-il vraiment le «père» du regroupement familial?

LA VÉRIFICATION – L’ancien chef de l’Etat, décédé le 2 décembre, a souvent été accusé d’avoir favorisé cette voie d’entrée des étrangers en France. Qu’est-ce que c’est vraiment?

LA QUESTION. Il est devenu une marque indélébile laissée par Valéry Giscard d’Estaing, qui a duré sept ans. le droit au regroupement familial très controversé il est souvent imputé à l’ancien chef de l’Etat, décédé le 2 décembre à l’âge de 94 ans, à la suite de Covid-19. Au grand dam de l’ancien président, qui en décembre 2018 a regretté que “les médias ou les pseudo médias (il) les accusent d’avoir ouvert les frontières ».

“Faute” selon Nicolas Sarkozy, “Pompe d’aspiration d’immigration” pour Marine Le Pen, “question” OMS “Peut être demandé” selon Manuel Valls… Le regroupement familial, procédure par laquelle un étranger en situation légale peut amener son conjoint et ses enfants mineurs sous certaines conditions, reste l’épouvantail des dirigeants politiques, notamment à droite et à la Réunion nationale (RN). La majorité (55%) des Français le veulent aussi “Suppression”, selon un récent sondage Ifop pour Le Figaro . “VGE” l’a-t-il vraiment favorisé?

LA VÉRIFICATION. Réunion de famille

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Il peut être annulé à tout moment

Déjà enregistré? Accès

READ  sept départements supplémentaires classés comme «zone de circulation active du virus»

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer