Économie

Vivendi tourne la page sur Universal Music pour se réinventer dans les médias

Le groupe de Vincent Bolloré renforce sa trésorerie avant les grands mouvements.

C’est une opération à grande échelle. Vivendi, propriétaire du champion du monde Universal Music Group (UMG) depuis vingt ans, a décidé de s’en séparer. Samedi, le groupe français a annoncé son intention de créer, lors d’une assemblée générale extraordinaire le 29 mars, une nouvelle société qui regrouperait les actions d’UMG. 60% de ces actions seront redistribuées aux actionnaires actuels de Vivendi avant leur introduction en bourse. A l’issue de cette opération, Vivendi détiendra directement 20% du capital d’UMG, le chinois Tencent en détiendra 20% et la famille Bolloré, qui contrôle Vivendi, recevra environ 20% des actions d’UMG. Incidemment, Vincent Bolloré passe une partie de la valeur d’UMG des poches de Vivendi… directement à celles de sa famille.

Aujourd’hui, Vivendi estime qu’Universal Music, qui abrite des artistes internationaux tels que Rihanna, Taylor Swift, Justin Bieber, Lady Gaga, également propriétaire du catalogue de chansons de Bob Dylan, est une ressource très appréciée. En effet,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Il peut être annulé à tout moment

Déjà enregistré?
Accès

READ  Des centaines d'articles Carrefour invendus trouvés dans la forêt du Nord

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer