Economy

Wall Street en plein désarroi après les annonces de la Fed


LA BOURSE DE NEW YORK ÉVOLUE DANS UN ORDRE DISPERSÉ AU DÉBUT DE LA SESSION

(Reuters) – La Bourse de New York se négocie dans un ordre lâche tôt jeudi après les annonces tant attendues de la Réserve fédérale concernant sa nouvelle stratégie de politique monétaire, ce qui pourrait la conduire à maintenir les taux d’intérêt plus longtemps que prévu. zéro.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones a gagné 108,07 points, soit 0,38%, à 28 439,99. Le Standard & Poor’s 500 plus large, qui a augmenté à l’ouverture, est pratiquement inchangé à 3479,18 et le Nasdaq Composite chute de 0,13% à 11 649,75.

La Fed a annoncé que sa nouvelle stratégie de politique monétaire, en préparation depuis deux ans, viserait une inflation moyenne de 2% sur la durée.

Cette stratégie, a expliqué son président, Jerome Powell, implique qu’elle pourra tolérer des périodes de baisse des prix et d’autres marquées par une inflation supérieure à 2%.

«Je pense que cela confirme assez bien les attentes du marché selon lesquelles le niveau extrêmement accommodant de la politique monétaire ne disparaîtra pas et les actifs risqués l’adorent», a déclaré Edward Moya, analyste senior chez Oanda.

Les annonces de la Fed repoussent les indicateurs économiques d’aujourd’hui au second plan, montrant que la contraction de l’économie américaine au deuxième trimestre a été légèrement moins brutale qu’initialement estimée, à 31,7% en rythme annualisé contre 32,9%. annoncé initialement.

Dans le même temps, les demandes hebdomadaires de chômage continuent à osciller autour d’un million.

En valeur, le groupe de pharmacies et d’équipements médicaux Abbott Laboratories a bondi à 7,82% après que les autorités américaines ont donné le feu vert pour commercialiser un test rapide pour COVID-19.

READ  Paris: confirme sa baisse après les indices PMI

Dans l’actualité des résultats, Tiffany a gagné 1,7% après des résultats trimestriels meilleurs que prévu et évoquant une tendance à l’amélioration des ventes en août.

À la baisse, le spécialiste des parfums et cosmétiques Coty a enregistré un rendement de 7,1% après une perte plus importante que prévu.

(Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer