Économie

Wall Street ferme plus bas, le coronavirus s’inquiète toujours

CLÔTURE WALL STREET DOWN

CLÔTURE WALL STREET DOWN

NEW YORK (Reuters) – Après les records d’hier, la Bourse de New York a clôturé à la baisse mardi, réagissant à l’augmentation du nombre de cas de contamination par coronavirus, aux effets d’éventuels recentrages et aux mauvaises nouvelles sur la ligne de front macroéconomique.

L’indice Dow Jones a reculé de 167,09 points, soit 0,56%, à 29 783,35.

Le plus grand S & P-500 a perdu 17,38 points, ou 0,48%, à 3609,53.

Le Nasdaq Composite a pour sa part reculé de 24,79 points (-0,21%) à 11 899,34 points.

L’euphorie de la veille, apportée par les annonces du groupe de biotechnologie moderne sur son vaccin expérimental contre le coronavirus, a fait place à des prises de bénéfices mais aussi à de nouvelles inquiétudes sur la crise sanitaire.

“Ce sera le vaccin contre le virus, nous ferons des allers-retours jusqu’à ce que nous arrivions au point où le vaccin sortira”, a déclaré Joseph Sroka, directeur des investissements chez NovaPoint à Atlanta.

En termes d’indicateurs macroéconomiques, les ventes au détail américaines ont déçu les investisseurs, augmentant moins que prévu en octobre et pourraient encore ralentir en raison de la résurgence de la contamination par les coronavirus et de la baisse des revenus des ménages avec la fin. appui budgétaire public.

La Réserve fédérale a également enregistré une hausse de 1,1% de la production industrielle aux États-Unis en octobre, une accélération par rapport à septembre (baisse de 0,4%).

La flambée de nouveaux cas de COVID-19, cependant, pourrait entraîner des perturbations de l’usine et compromettre la récupération.

Au début de la séance, les principaux indices s’étaient ouverts en rouge. Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones a chuté de 1,17%, le Standard & Poor’s 500 de 0,76% et le Nasdaq Composite était presque à l’équilibre (-0,09%).

READ  Ikea France commercialisera des panneaux solaires «clé en main»

Au moment de la clôture européenne, le Dow Jones a perdu 0,66%, le S & P-500 0,45% et le Nasdaq 0,33%.

A valeurs, Amazon.com prend 0,15% après avoir annoncé le lancement d’une pharmacie en ligne pour la livraison de médicaments sur ordonnance aux États-Unis, intensifiant ainsi la concurrence avec des distributeurs de médicaments tels que Walgreens, CVS et Walmart.

La chaîne de vente au détail Walmart, qui a enregistré une augmentation de 6,4% de ses ventes hors carburant plus forte que prévu aux États-Unis mardi pour le trimestre terminé en octobre, a toujours clôturé en baisse 2. %.

(Version française Camille Raynaud, édité par Henri-Pierre André)

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer