Actualité à la Une

WhatsApp: que se passera-t-il si vous n’acceptez pas les nouvelles CGU?

Après le 15 mai, WhatsApp n’interdira pas immédiatement les utilisateurs qui n’auront pas accepté les nouvelles conditions générales d’utilisation (T&C). Une certaine souplesse sera permise, pour mieux essayer de les ramener.

WhatsApp a retravaillé ses arguments pour mieux promouvoir l’acceptation de ses futures conditions générales d’utilisation (CGU) qui, entre autres, ouvriront de nouvelles possibilités d’échange de données avec Facebook. Une campagne de communication révisée a été lancée afin de recueillir le consentement des utilisateurs, notamment en affichant de nouvelles bannières plus pédagogiques dans leur démarche. Cependant, WhatsApp reste très clair sur un point: si un utilisateur n’accepte pas les nouvelles CGU avant le 15 mai, il ne pourra plus utiliser l’application. WhatsApp a en fait fourni un mécanisme un peu moins coercitif et plus incitatif.

Message reçu, réponse en attente de validation des CGU

Dans un e-mail explicatif envoyé par WhatsApp à certains partenaires, nous apprenons que les utilisateurs qui n’auront pas accepté la nouvelle législation après le 15 mai pourront continuer à recevoir des appels et des notifications pendant quelques semaines. Cependant, ils ne pourront pas envoyer de SMS ni passer des appels par eux-mêmes. Une sorte de «dernière chance» pour inciter les plus récalcitrants à accepter les CGU, ne serait-ce que pour pouvoir répondre à un message important qui a été reçu.

Si, en revanche, après quelques semaines ces utilisateurs n’ont pas encore daigné accepter la nouvelle législation, ils seront alors effectivement expulsés de la plateforme et – après 120 jours d’inactivité – leurs comptes finiront par être automatiquement supprimés. Le Questions fréquentes WhatsApp a été mis à jour pour refléter ce processus, détaillé en noir et blanc.

READ  Masque obligatoire: le tribunal administratif demande au préfet du Bas-Rhin de revoir sa copie

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer